Le problème des encombrants toujours d’actualité

Par Johannie Gaudreault 1:30 PM - 01 juin 2021
Temps de lecture :

Voici ce que les employés municipaux des Escoumins ont dû nettoyer sur les terrains où sont situés les conteneurs desservant les usagers du Lac St-Onge et du Lac-au-Brochet, au cours du dernier mois. Photo : Facebook

Même si la MRC de La Haute-Côte-Nord offre le service de ramassage des encombrants (déchets monstres) gratuitement, les municipalités se retrouvent toujours avec des citoyens qui ne respectent pas les consignes.

La Municipalité des Escoumins a d’ailleurs avisé ses résidents qu’au cours du dernier mois, « les employés municipaux ont dû procéder au nettoyage des terrains abritant les conteneurs desservant les usagers du Lac St-Onge et du Lac-au-Brochet ».

Des citoyens ont laissé à plusieurs reprises, des encombrants et des matériaux de construction ce qui est interdit.

« La fonction de ces conteneurs est de donner le service de cueillette des ordures ménagères et des matières recyclables pour les usagers de ce secteur », précise l’organisation municipale sur sa page Facebook le 28 mai.

Afin de cesser cette pratique, la Municipalité a procédé à l’installation de caméras de surveillance. « Ceci nous a permis d’identifier quelques personnes ayant laissé des encombrants, meubles et déchets de construction sur place », divulgue-t-elle.

Le service des travaux publics a communiqué avec les personnes concernées et la plupart ont collaboré et récupéré les déchets laissés sur place pour se diriger vers l’écocentre des Bergeronnes.

« Nous vous rappelons qu’il est interdit de laisser de tels articles sur place. De plus, les conteneurs sont installés sur des terrains privés où les propriétaires ont accepté de nous laisser utiliser une partie de leur terrain pour que le service soit dispensé », est-il indiqué dans la publication.

Dans le cas où il serait nécessaire que les employés municipaux procèdent à la cueillette des articles laissés sur place, les frais reliés à ces opérations seront facturés aux personnes fautives.

Sacré-Cœur

En séance ordinaire le 10 mai, le conseil de Sacré-Cœur a demandé à la MRC de La Haute-Côte-Nord de revenir en arrière quant au processus de collecte des encombrants, et ce, dès l’automne prochain.

Rappelons que les citoyens voulant se prévaloir du service doivent contacter la MRC puisque la collecte n’a plus lieu à une date fixe pour tous, mais bien sur demande.

Partager cet article