Forestville accepte deux demandes de dérogation

Par Shirley Kennedy 10:00 AM - 02 juin 2021
Temps de lecture :

La mairesse de Forestville Micheline Anctil. Photo : Archives

Afin de ne pas retarder l’administration de deux dossiers distincts, les élus de Forestville ont accepté, en séance extraordinaire tenue le 25 mai, deux demandes de dérogation selon les recommandations favorables du Comité de consultation en urbanisme.

La première demande de dérogation concerne une propriété de la rue Luc dont l’occupation débordait sur un autre lot adjacent.

Afin de régulariser la situation, le propriétaire de l’immeuble a donc obtenu l’autorisation d’acheter une partie dudit lot, soit une superficie de 78 mètres carrés du terrain de l’immeuble désigné 73 et 79 rue Luc.

Le deuxième dossier correspond aux articles 80 et 82 du règlement de zonage et concerne la propriété du 45, 12e rue.

Ayant subi des travaux d’agrandissement en 2000 suivis de l’implantation d’une remise dont l’emplacement est non conforme (à 0.64 mètres de la ligne latérale ne respectant pas la limite de 1 mètre), ainsi que la construction d’un garage isolé dont la ligne avant n’est pas réglementaire (dépasse de 1,5 mètres) et dont la superficie est de 59 mètres carrés excédant de 3 mètres carrés la superficie maximale permise, le conseil municipal de Forestville a donc résolu d’adopter cette dérogation selon les recommandation du Comité de consultation en urbanisme.

Ajoutons que le garage isolé est accessible via la 10e Avenue, ce qui est également non conforme au règlement d’urbanisme puisqu’il devrait l’être uniquement par la rue sur laquelle donne le bâtiment principal.

Selon la mairesse de Forestville, Micheline Anctil, les travaux ont été autorisés et exécutés de bonne foi, bien qu’ils aient fait l’objet d’un permis de construction précisant les règlements d’urbanisme non respectés au final.

Les deux demandes ont fait l’objet d’avis publics permettant à tout citoyen de s’opposer ou de s’exprimer sur le sujet.

Partager cet article