Ligne à 69 kV à Forestville : le nouveau tracé est établi

Par Johannie Gaudreault 2:35 PM - 07 juin 2021
Temps de lecture :

Le tracé pour la reconstruction de ligne électrique à 69 kV à Forestville a finalement été établi par Hydro-Québec à la suite de consultations avec les différentes parties prenantes du projet. Photo : Hydro-Québec

Après avoir travaillé avec les différentes parties prenantes du projet, Hydro-Québec a retenu un tracé final pour la reconstruction de la ligne électrique à 69 kV à Forestville. La société d’État est maintenant en attente des autorisations nécessaires au début des travaux, dont les coûts sont évalués à plus de 10 M$.

« Nous devons d’abord compléter les inventaires terrain et faire quelques investigations géotechniques de certains sites projetés des structures. Ensuite, à la suite de la réception de nos différents permis et autorisations, une partie du déboisement devrait débuter à la fin de l’automne 2021 et se poursuivre à l’hiver 2022 », dévoile la conseillère communication et collectivités chez Hydro-Québec, Cathy Hamel.

Le tracé, d’une longueur de 8,5 km, a été déterminé en fonction de plusieurs éléments critiques tels que la topographie, la gestion environnementale, la faisabilité, les enjeux des propriétaires privés, les projets de développement de la Ville, etc.

« Bref, nous avons eu plusieurs versions avant d’en arriver à un tracé retenu final qui répond aux besoins d’Hydro-Québec et qui occasionne le moins d’impacts possible », soutient Mme Hamel, précisant qu’au moment d’écrire ces lignes, seulement un léger retard touchait les travaux, puisque certaines étapes ont été plus longues que prévu.  

À la pointe des travaux, le nombre de travailleurs atteindra 60, « principalement des sous-traitants ainsi que quelques employés d’Hydro-Québec », selon la conseillère. Quant à la mise en service de la nouvelle ligne, elle est prévue à l’automne 2022.

L’entièreté de la ligne électrique sera supportée par un nouveau type de poteaux en acier plutôt que par des poteaux en bois. La portée, c’est-à-dire la distance entre les poteaux, variera de 110 à 120 mètres. La durée de vie d’une ligne sur ces poteaux en acier est évaluée à 100 ans.

Rappelons qu’au cours de l’automne dernier, la société d’État a remplacé un premier segment de ligne de même tension d’une longueur de 6,4 km, situé au sud de la route 138, soit entre Portneuf-sur-Mer et Forestville.

Partager cet article