Longue-Rive s’engage auprès des enfants

Par Shirley Kennedy 9:00 AM - 09 juin 2021
Temps de lecture :

La charte municipale pour la protection de l’enfant est adoptée à Longue-Rive depuis le 13 mai. Photo : Courtoisie

Sur recommandation de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) et à l’instar de plusieurs localités de la Haute-Côte-Nord ayant entamé le processus, les élus de Longue-Rive ont officiellement adopté le 13 mai, la charte municipale pour la protection de l’enfant.

L’appel lancé par la FQM est assez percutant. À titre de préambule, l’organisation mentionne dans un document acheminé à toutes les municipalités: en souvenir de la mémoire d’Aurore Gagnon, « l’enfant martyr » et du 100e anniversaire de son décès, il apparaît important que les municipalités, en tant que gouvernements de proximité, posent des gestes afin de favoriser et promouvoir la protection des enfants et contribuer à faire cesser ces événements tragiques et inacceptables dus à la négligence et à la maltraitance.

Le conseil municipal de Longue-Rive a donc adhéré au mouvement et aux valeurs de la bienveillance en s’engageant envers la protection des enfants.

Engagement

Longue-Rive promet d’offrir un milieu de vie sécuritaire pour tous les enfants en favorisant notamment, la mise en place de lieux protecteurs ou de processus d’accueil et d’intervention pour des enfants réclamant du secours.

Aussi, la Municipalité reconnaît aux enfants le droit d’être entendus par la mise en place d’espaces de consultation accessibles et adaptés aux enfants de tous âges.

Les Longue-Rivois seront désormais informés des signes de maltraitance pour qu’ils soient sensibilisés à exercer un rôle de vigilance. Aussi, une liste des ressources sur le territoire sera dressée et diffusée afin d’offrir un meilleur service aux familles et aux enfants.

Les élus s’engagent à soutenir les initiatives du milieu qui contribuent au développement et à l’épanouissement des enfants en valorisant l’entraide et le vivre-ensemble par l’entremise d’événements rassembleurs afin d’inciter l’inclusion et la participation sociale.

Partager cet article