Le Drakkar fait le plein de talent au repêchage de la LHJMQ

Par josianneberube1 6:42 PM - 26 juin 2021
Temps de lecture :

Le Drakkar a mis la main sur Tristan Dassylva, des Albatros du Collège Notre-Dame, au 26e rang, lui qui était répertorié 15e. Photo LHJMQ

Le Drakkar de Baie-Comeau a profité des rondes 2 à 14 du repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), qui avait lieu le samedi 26 juin, pour sélectionner 10 joueurs, soit 4 attaquants, 4 défenseurs et 2 gardiens de but.

« Cette année, on voulait couvrir plusieurs positions. Mais on voulait aller chercher du talent. On voulait des joueurs avec du potentiel, surtout offensivement, rapides et qui ont un bon coup de patin. C’était dans nos priorités », lance Pierre Desjardins, recruteur-chef du Drakkar de Baie-Comeau.

Au 2e tour, soit au 26e échelon, le Drakkar a jeté son dévolu sur le défenseur de 6 pieds Tristan Dassylva (Albatros du Collège Notre-Dame), qui était classé 15e sur la liste de la Centrale de soutien au recrutement (CSR) de la LHJMQ.

« C’est un défenseur qui bouge bien la rondelle, avec un excellent coup de patin. C’est un défenseur qui aime bien se porter à l’attaque, mais qui est aussi conscient de sa défensive. On appelle ça maintenant, dans le nouveau hockey, un défenseur two ways. Donc, on est très fier de l’avoir sélectionné », indique Pierre Desjardins au sujet de Tristan Dassylva.

Ensuite, avec ses deux choix de 4e tour, l’équipe nord-côtière a choisi l’attaquant Maël Lavigne (Blizzard du Séminaire Saint-François) au 74e échelon, et le défenseur Maxime Lauzon (Forestiers d’Amos) au 75e rang.

« Maël Lavigne, c’est un attaquant avec beaucoup de skils. C’est un joueur cérébral. C’est un garçon qui a un très bon hockey sens, il voit bien le jeu devant lui, ses mains sont fluides et a un très bon coup de patin. C’est sûr qu’il lui manque un peu de maturité physique, parce qu’il mesure six pieds un pouce et n’est pas vraiment pesant. Mais quand la maturité physique va venir, c’est un joueur qui va vraiment être à surveiller avec nous », mentionne le recruteur-chef.

« Maxime Lauzon, c’est un défenseur offensif qui a une bonne sortie de zone avec une bonne première passe. Sa qualité première, c’est jouer offensivement. De la ligne bleue au net, c’est un défenseur qui a un bon lancer, capable de distribuer la rondelle et voit très bien le jeu devant lui. Donc, on est très satisfait », explique M. Desjardins.

En 7e ronde, le Drakkar a sélectionné son premier gardien du repêchage en Félix Hamel (Mauricie midget Espoir U17). Il était répertorié en 9e ronde et plus par la CSR.

Pour ce qui est des autres prises de l’équipe nord-côtière, il s’agit de l’attaquant Olivier Flageole (8e, Saguenay-Lac-Saint-Jean midget Espoir U17), de l’attaquant Mathis Baril (9e, Collège de l’Assomption RSEQ), du défenseur Loïc Gosselin (10e, Jonquière), du gardien de but Émile Pagé (11e, Saguenay-Lac-Saint-Jean midget Espoir U17), de l’attaquant Jérémy Guay (13e, Jonquière) et du défenseur Salem Johnson (14e, Mount Academy U17).

Repêchage américain

À la suite du repêchage de la LHJMQ, il y a eu les deux rondes de sélection pour les joueurs américains. Le Drakkar y a sélectionné au premier rang le défenseur Jake Boulanger, du Holderness School Blue Bulls (prep school) et le centre Ryan Flaherty, du Boston College HS Eagles, au 19e échelon. Les deux joueurs gardent leurs options ouvertes, selon le recruteur-chef, et il y a eu des contacts avec les deux joueurs.

« C’est un joueur avec beaucoup d’habiletés et un excellent coup de patin », de dire Pierre Desjardins concernant Jake Boulanger.

« C’est un autre Américain avec beaucoup de potentiel. Lui, normalement, on pense qu’il va se présenter avec l’équipe des moins de 17 ans de Team USA. Pour la suite, on va voir ce qu’il va arriver avec lui », mentionne M. Desjardins à propos de Ryan Flaherty.

Partager cet article

À lire également


À découvrir