CJE HCN: une année sous le signe de l’adaptation

Par Shirley Kennedy 2:00 PM - 03 août 2021
Temps de lecture :

Baba Top Diongue a réussi à obtenir un poste à la SADC Haute-Côte-Nord grâce à Place aux jeunes en région via le séjour exploratoire individuel supervisé par l’agente de Place aux jeuns, Jeni Sheldon. Photo : Courtoisie

Bien que l’équipe du Carrefour jeunesse-emploi de la Haute-Côte-Nord a vécu quelques turbulences au cours de la dernière année en raison de la pandémie, l’organisme peut dire mission accomplie puisqu’il a réussi à répondre aux besoins du milieu malgré les restrictions sanitaires. C’est ce qui ressort de l’AGA du CJE HCN tenue virtuellement le 20 juillet et présidée par Jean-Sébastien Painchaud.

La directrice générale Hélène Simard, a donné publiquement un coup de chapeau à son équipe, qui a réussi à rester à l’affût des changements.

« Nous avons vécu une année mouvementée mais ce fut le cas pour tous je pense. Malgré la COVID-19, le roulement de personnel et l’adaptation aux nouveaux modes de financement, le CJE HCN a répondu aux besoins du milieu. »

Si l’équipe du CJE HCN a assuré, cela aurait été beaucoup plus difficile sans le support de la firme Mallette et de l’auditrice et CPA Élise Guignard, a précisé Mme Simard.

Au chapitre des états financiers, le CJE HCN a présenté des produits s’élevant à 603 374 $ pour le dernier exercice financier se terminant le 31 mars 2021, dont 278 757 $ proviennent de la subvention d’Emploi Québec et 149 667 $ de l’octroi de Créneau carrefour jeunesse.

Au chapitre des charges, une somme de 522 138 $ a été requise, dont 294 479 $ en salaires et charges sociales.

Le projet Place aux jeunes a nécessité un investissement de 58 743 $ tandis que le Place aux jeunes régional a coûté 31 397 $ et un montant de 26 845 $ a été injecté dans le projet Mes finances, mes choix.

Place aux jeunes Haute-Côte-Nord a soutenu 50 jeunes dans leurs démarches de recherche d’emploi, de logement ou de résidence, de service de garde ou d’école, entre autres.

Les séjours exploratoires ou individuels ont été revus en raison de la pandémie. Six personnes ont assisté au tout premier séjour virtuel via la plateforme Zoom tandis que le programme jumelage a permis à 7 participants de Place aux jeunes d’utiliser le service et d’être jumelés à un citoyen de la région.

Le projet Mes finances, mes choix a dispensé un programme d’éducation financière de Desjardins comprenant 17 modules et 10 ateliers de deux heures à 128 jeunes dont 96 distincts. En raison de la situation sanitaire, 8 ateliers ont été annulés ce qui représente environ 200 participants.

Parmi les autres services ou programmes, les services d’aide à l’emploi, les projets liés à la persévérance scolaire, le volet autonomie personnelle et sociale, le développement de projets en entrepreneuriat et de bénévolat, le programme Pairs Aidants Bergeronnes, le nettoyage urbain et le projet Jeunes au travail Desjardins et Un pas vers ta carrière ont tous été reconduits, adaptés dans les règles de l’art par l’équipe du CJE HCN.

Élections

Au chapitre des élections, Philippe Dupont-Boivin a été élu sans opposition au siège numéro 1 représentant les jeunes de 18 à 39 ans, alors qu’Andréanne Jean et Kevin Henderson ont été reconduits à leur siège respectif.

En cours d’année, Véronique Côté a été remplacée par Marius Legendre au siège numéro 3.

Parmi l’équipe en place, Jessica Bouchard, Valérie Gauthier et Isabelle Tremblay ont quitté le navire au cours de la dernière année.

Qui sont-ils?

La clientèle du CJE HCN est composée en majorité de jeunes âgés entre 16 et 20 ans (70 %) alors que 16 % se situent dans la catégorie 12-15 ans.

Ils habitent pour 30 % d’entre eux à Forestville et Sacré-Cœur, 22 % proviennent des Escoumins, 6 % de Tadoussac et Essipit alors que 3 % d’entre eux sont de Portneuf-sur-Mer et Les Bergeronnes.

Rappelons que l’organisme offre ses services gratuitement aux personnes âgées entre 15 et 35 ans.

Partager cet article