Le dossier du rang Paul-Baie avance

Par Johannie Gaudreault 9:00 AM - 03 août 2021
Temps de lecture :

Il y a quelques années, devant les récriminations récurrentes des résidents de Paul-Baie, les élus Forestvillois ont convoqué une séance d’information supervisée par Kevin Bédard, directeur de l’Aménagement du territoire à la MRC de La Haute-Côte-Nord. Photo : Archives

La première partie de l’étude du Plan d’intervention en infrastructures routières locales (PIIRL) commandée par la MRC de La Haute-Côte-Nord a été présentée au conseil des maires.

Selon la mairesse Micheline Anctil, Forestville compte 14 kilomètres de route de niveau 2 (habitations en tout temps) en excluant la route 138 qui appartient au ministère des Transports.

« Pour notre 14.5 km, 12.6 km sont pavés et on retrouve 28 ponceaux. Quant à la totalité de la MRC, elle possède 101.9 km. L’étude a déclaré Forestville comme le pôle le plus important de la MRC en raison de sa richesse foncière de 173 M$, entre autres », a dévoilé Mme Anctil.

Du côté du rang Paul-Baie, la volumineuse étude démontre qu’il se divise en trois sections : état satisfaisant, mauvais état et très mauvais état. Il y a deux autres étapes à venir avant de pouvoir obtenir du financement pour réaliser des travaux.

« Il faut cibler les interventions futures à réaliser et demander le financement au ministère des Transports du Québec, selon les travaux priorisés. Mais, je voulais dire aux citoyens du rang Paul-Baie que leur dossier chemine », a souligné Micheline Anctil.

Partager cet article