Élections : cinq candidats s’affrontent officiellement dans Manicouagan

Par Steeve Paradis 2:59 PM - 01 septembre 2021
Temps de lecture :

Maintenant que la date limite pour déposer sa candidature est passée, il y a officiellement cinq candidats dans la lutte pour remporter le siège de la circonscription de Manicouagan lors du scrutin fédéral du 20 septembre. Deux de ces cinq candidats ne demeurent pas sur la Côte-Nord.

Allons-y par ordre alphabétique, soit l’ordre dans lequel les candidats apparaîtront sur votre bulletin de vote.

Thomas Gagné représente le Parti libéral du Canada. Originaire de l’Outaouais, l’homme de 38 ans qui dit avoir de l’expérience dans les coulisses de la politique considère que la diversification économique régionale est un enjeu majeur dans cette campagne. À part une sortie pour annoncer sa candidature, on n’a pas revu, lu ou entendu M. Gagné dans cette campagne.

Députée de la circonscription depuis 2015, Marilène Gill sollicite un troisième mandat comme députée pour le Bloc québécois. Mme Gill tente d’occuper l’espace média avec ses interventions régulières, expédiant en moyenne un communiqué par jour et au moins une conférence de presse par semaine. Elle dispose évidemment d’une machine électorale aguerrie sur le terrain.

Le Parti libre Canada, une nouvelle formation, délègue dans Manicouagan Bianca Girard, une Sept-Îlienne qui dit croire au changement. « Je ne suis pas politicienne, je suis juste une citoyenne tannée et qui a le goût que ça change », a-t-elle lancé sur sa vidéo de présentation sur Facebook. Mme Girard ne s’est pas manifestée ailleurs dans les médias depuis.

Le Nouveau Parti démocratique fait confiance à Nichola St-Jean, dont on sait finalement peu de choses, si ce n’est qu’il est natif de l’extérieur et qu’il a visité souvent la Côte-Nord avec ses parents quand il était jeune. En fait, en date de mercredi, on ne trouvait même pas son nom dans la liste des candidats officiels du NPD.

Finalement, le cinquième candidat dans la lutte est Rodrigue Vigneault, porte-couleur du Parti conservateur. Tout comme sa rivale bloquiste, M. Vigneault se fait plus présent dans les médias locaux avec des interventions ponctuelles. Le résident de Sept-Îles veut notamment faire accélérer l’échéancier de réalisation du prolongement de la route 138 en Basse-Côte-Nord.

Lors de l’élection de 2019, Marilène Gill l’avait emporté haut la main avec 53,9 % du vote populaire. Dave Savard (Parti libéral) et François Corriveau (Parti conservateur) s’étaient livrés une belle lutte pour la deuxième place avec respectivement 19,3 et 19,2 % du vote. Colleen McCool du NPD (3,7 %), Jacques Gélineau du Parti vert (3,2 %) et Gabriel Côté du Parti populaire (0,7 %) ont fermé la marche.

Partager cet article