Entreprise de bois de chauffage : Forrestco voit le jour à Forestville

Par Johannie Gaudreault 9:54 AM - 03 septembre 2021
Temps de lecture :

André Gilbert, président de Bersaco-Valibois, Lucas Deschênes, directeur général de Bersaco-Valibois, Sonia Lavoie, Robin Lamarre et Alex Lamarre de R. Lamarre et fils sont les actionnaires de Forrestco. Photo : Brigitte Gagnon

Née d’un partenariat d’affaires entre Bersaco inc. des Bergeronnes et Transport R. Lamarre et fils de Forestville, une nouvelle entreprise de fabrication et de mise en marché de bois de chauffage à partir principalement de bouleaux blancs des forêts publiques de la Haute-Côte-Nord verra le jour dans les prochains mois.

La nouvelle entreprise, qui devrait débuter ses activités à la fin de l’automne, portera le nom de Forrestco. Ce nom fait référence à la Ville de Forestville ainsi qu’aux appellations des deux actionnaires fondateurs.

La fabrication de bois de chauffage nécessitera un investissement de départ de plus de 200 000 $, créera à terme jusqu’à quatre emplois et pratiquera ses activités sur le site de l’ancienne usine de sciage HCN à Forestville, propriété du Groupe Boisaco.

« Nous assisterons ainsi à la renaissance de ce site industriel afin de valoriser une essence présente en abondance dans notre région », indiquent les actionnaires, André Gilbert, président de Bersaco-Valibois, Lucas Deschênes, directeur général de Bersaco-Valibois, Sonia Lavoie, Robin Lamarre et Alex Lamarre de Transport R. Lamarre et fils.

L’entreprise vise le marché de détail provincial au départ, mais pourra aussi vendre ses produits dans les autres provinces ainsi que dans le nord-est des États-Unis. L’approvisionnement en fibre sera assuré par Boisaco et la Coopérative Cofor à même les chantiers existants sur toute la Haute-Côte-Nord.

Les actionnaires sont fiers « de participer ainsi au développement socio-économique des communautés du territoire par ce projet prometteur et de contribuer à la valorisation du bois provenant d’un territoire certifié par des normes environnementales reconnues internationalement (ISO 14001 et SFI) ».

« L’utilisation du bois pour le chauffage constitue une énergie verte renouvelable et contribue à diminuer notre dépendance aux énergies fossiles non renouvelables », concluent les entrepreneurs, par voie de communiqué.

Partager cet article