Plus de 250 000 $ pour la réalisation de projets touristiques en Haute-Côte-Nord

Par Johannie Gaudreault 1:04 PM - 01 novembre 2021
Temps de lecture :

L’entreprise Canopée-Lit de Sacré-Cœur a reçu une aide financière pour ses deux projets touristiques totalisant ainsi une somme de 53 100 $. Photo : Courtoisie

Sur 35 projets à caractère touristique, 12 ont reçu l’aval du volet 3 de l’Entente de partenariat régional en tourisme (EPRT) 2020-2022 en Haute-Côte-Nord, ce qui équivaut à des investissements de 252 600 $ par Tourisme Côte-Nord et le gouvernement du Québec.

Parmi eux, l’entreprise de Sacré-Cœur Canopée Lit fait partie de ceux qui ont obtenu le plus gros montant avec un total de 53 100 $ pour ses deux projets. Le projet étant le plus subventionné est celui de la Ferme Manicouagan qui consiste à l’encadrement de l’autocueillette de camerises pour la somme de 60 000 $.

En ce qui concerne Canopée Lit, dans un premier temps, elle pourra procéder au remplacement de trois bulles d’hébergement ainsi qu’à l’ajout de deux bulles doubles avec salle de bain privée et puits d’eau courante.

La demande d’aide financière totalisant 45 000 $ prévoit aussi « l’aménagement de sentiers balisés privés qui rejoindront les sentiers municipaux ainsi que l’achat de six vélos électriques à pneus surdimensionnés », est-il indiqué dans le communiqué de presse.

Le deuxième projet de la compagnie touristique, s’étant vu octroyer 8 100 $, vise quant à lui à « l’élaboration du projet de développement d’un nouveau secteur d’activité en tourisme culturel afin d’augmenter et de diversifier l’offre de l’entreprise », est-il précisé.

Totem Aviation, située aux Escoumins, a mis la main sur une somme de 40 000 $ pour son projet d’installation de sept unités de prêt-à-camper (cinq tentes et deux habitatpods) ainsi que de deux salles de bain complètes.

L’aménagement de sentiers pédestres valorisant les végétaux sauvages comestibles est aussi dans la mire de la compagnie d’aviation.

Sans surprise, plusieurs projets ont été sélectionnés à Tadoussac. D’abord, l’entreprise de croisière aux baleines, Tadoussac autrement, pourra compter sur une aide de 35 000 $ pour la construction d’un nouveau bateau chauffé et couvert accueillant 24 passagers et permettant d’offrir en permanence des excursions avec guide.

Quant au Festival de la chanson de Tadoussac, il a reçu un financement de 10 000 $ pour l’organisation de sa 37e édition en 2021.

La Municipalité de Tadoussac, de son côté, a renfloué ses coffres de 22 500 $ pour réaliser l’aménagement d’un sentier dans un emplacement stratégique du village.

Le Théâtre des Bélufilles, qui a présenté la pièce Légendes de canapé du 10 juillet au 5 septembre à Tadoussac, s’est vu octroyer un appui de 10 000 $.

Aux Bergeronnes, la Municipalité bénéficiera de 20 000 $ pour réaliser l’ajout de vingt nouveaux terrains pour des véhicules récréatifs au camping Bon-Désir.

Une trentaine d’autres terrains pour des tentes seront aussi aménagés. L’achat d’équipements de branchement électrique ainsi que la construction d’un bloc sanitaire quatre saisons sont aussi prévus.

Chez Explos-Nature, aussi situé aux Bergeronnes, l’EPRT a soutenu la tenue de l’édition 2021 du Festival des oiseaux migrateurs de la Côte-Nord, qui s’est déroulé du 23 au 26 septembre, par un montant de 7 000 $.

La Municipalité de Longue-Rive fait aussi partie des organisations financées. Elle a obtenu une aide de 10 000 $ pour de l’accompagnement dans le développement d’une offre touristique et culturelle de qualité, originale et complémentaire à celle déjà existante en région.

Finalement, à Forestville, deux projets touristiques ont reçu l’aval du programme, soit ceux de l’Association de chasse et pêche et de la Pourvoirie Le chenail du Nord. Le premier consiste en la mise en place d’un site d’hébergement avec deux yourtes sur le territoire de la zec de Forestville et l’ajout d’équipements de location.

En ce qui concerne le second, la Pourvoirie souhaite installer un système à l’énergie solaire dans le but d’obtenir l’eau courante et de chauffer trois des six chalets à l’année. L’entreprise a mis la main sur une subvention de 25 000 $.

Une trentaine de projets nord-côtiers bénéficieront de l’appui de Tourisme Côte-Nord via l’aide financière du gouvernement du Québec, avoisinant ainsi les 875 000 $ d’investissement.

Pour la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, la Côte-Nord offre « un des plus beaux terrains de jeux au monde ».

Partager cet article