Une ninja des arts textiles au Cercle des fermières à Baie-Comeau

Par Colombe Jourdain 7:00 AM - 04 novembre 2021
Temps de lecture :

Jeanne Deschênes avec plusieurs de ses ouvrages en arts textiles.

Jeanne Deschênes maitrise et enseigne les arts textiles au sein du Cercle des fermières de Baie-Comeau-Mingan. Elle est même devenue une référence au Québec. Membre active du Cercle des fermières depuis plus de 20 ans, elle aime toujours autant apprendre de nouvelles techniques de tricot, de broderie, de crochet et de tissage.

Chaque année, les femmes des Cercles de fermières de partout au Québec reçoivent un cahier montrant les techniques d’arts textiles à l’étude. Mme Deschênes s’empresse alors d’apprendre les techniques qu’elle ne connait pas en vue de participer au concours annuel d’artisanat des Cercles de fermières du Québec (CFQ).

« Ce concours permet d’apprendre d’anciennes techniques et de les remettre au goût du jour », affirme Mme Deschênes. Durant le congrès annuel, les finalistes qui ont gagné d’abord localement et ensuite régionalement, s’affrontent dans les diverses formes d’arts textiles.

Mme Deschênes, qui se rend au concours provincial la majorité du temps, a remporté la 2e position, section tricot, avec un chandail pour femme, en 2018. D’ailleurs, elle pense bien être la seule membre de la Côte-Nord à s’être rendue en finale. Ces concours motivent grandement Mme Deschênes qui aime faire des pièces plus compliquées que ce qui est demandé.

Durant la pandémie, le congrès a fait relâche et le concours ne s’est pas déroulé comme prévu ce qui ne l’enchante guère puisqu’elle profite généralement de l’occasion pour se dépasser, utiliser son savoir et évoluer dans son apprentissage.

Jeanne Deschênes se reprendra au prochain congrès provincial puisqu’elle a été chargée de former les participantes à faire le projet rassembleur de l’année, un châle. Elle se dit fière d’être reconnue au niveau provincial. Et quand elle partage ses connaissances, elle le fait pour que les autres apprennent de nouvelles techniques mais aussi pour qu’elles deviennent autonomes, en sachant lire et comprendre les instructions, les patrons et les diagrammes.

Celle qui aime apprendre pour ensuite retransmettre ses acquis à son cercle a dû se limiter à le faire par visioconférence depuis le début de la pandémie. C’est la présidente des CFQ, Denise Ouellet, qui a eu l’idée et a sollicité Mme Deschênes pour donner des formations en tricot en ligne.

« J’ai eu des femmes de 80 ans sur Zoom et même un monsieur des Îles-de-la-Madeleine, pêcheur de homard l’été, qui se cherchait une activité pour occuper les longs mois d’hiver. Il tricote maintenant avec sa femme et sa fille et au besoin, il me contacte pour obtenir des précisions », affirme Mme Deschênes.

Des projets originaux ou familiaux

La fée du tricot aime enseigner à ses consoeurs en les faisant travailler sur des projets employant différentes techniques qui viendront consolider leur apprentissage. La couverte météo est le projet idéal pour ce faire. Pour fabriquer cette couverture, il s’agit de regarder la température du jour, associée à une couleur de fil particulière, par exemple entre 10 et 15 degrés, on utilise le fil bleu, entre 15 et 20, on prend le fil orange et ainsi de suite pour toute l’année. La couverture tricotée ressemble donc à une couverture rayée qui montre visuellement les températures de l’année.

Parfois, quand elle rend visite à sa fille à Sherbrooke, aussi membre du cercle des fermières depuis l’âge de 14 ans, elle en profite pour aller enseigner de nouvelles techniques au cercle local. « Comme à Sherbrooke, ils n’ont pas de métiers à tisser, je leur ai montré la peinture à l’aiguille de A à Z », dit-elle, une technique de broderie sur toile.

L’artiste profite également de ses talents pour faire des morceaux de vêtements pour ses petits-enfants. Elle montre fièrement les pièces en tricot qu’elle a confectionnées pour eux, une petite robe avec des cœurs pour sa petite-fille et un ensemble d’automne deux-pièces avec foulard, pour son petit-fils.

Partager cet article