Élections municipales : les électeurs de la Haute-Côte-Nord optent pour le changement

Par Johannie Gaudreault 2:06 PM - 08 novembre 2021
Temps de lecture :

Nathalie Ross devient la première mairesse des Bergeronnes.

C’était l’heure du verdict le 7 novembre pour les candidats des élections municipales après 52 jours de campagne. Les électeurs de la Haute-Côte-Nord ont fait leur choix quant aux élus qui les représenteront au cours des quatre prochaines années.

Quelques maires sortants ont été réélus, mais de nombreux nouveaux visages font le saut en politique municipale.

Commençons à l’ouest du territoire avec la municipalité de Sacré-Cœur. Lise Boulianne a renouvelé son mandat à titre de maire, elle qui affrontait l’expérimentée Marjolaine Gagnon qui s’est faite peu présente durant la campagne.

Du côté des conseillers, Marie-Chantal Dufour et Valérie Dufour ont remporté respectivement les luttes à trois des sièges #2 et #3. Au siège #1, Nada Deschênes a repris son poste et au numéro 5, Janic Boisvert est celui qui obtenu le plus de votes. Guillaume Lavoie (#4) et Billy Hovington (#6) avaient déjà été élus par acclamation.

Tadoussac

À Tadoussac, Richard Therrien a réussi son pari de déloger Charles Breton, et enclenche son premier mandat à titre de maire. Pour ce qui est des conseillers, deux d’entre eux n’avaient pas eu d’opposition, soit Guy Therrien (#1) et Mireille Pineault (#5).

Au siège #2, Dany Tremblay s’est avéré celui qui a reçu le plus d’appui tandis qu’au siège #3, Jane Evans Chambers a vu son mandat renouveler pour quatre années supplémentaires. Au poste #4, Sylvain Fortier n’a pas réussi à déloger la conseillère sortante Stéphanie Tremblay, malgré une lutte serrée. Une seule voix a fait la différence. Au siège #6, Linda Dubé (sortante) conserve son titre et Daniel Mailloux ne siègera pas à la table du conseil.

Les Bergeronnes

Aux Bergeronnes, la carrière politique du maire sortant Francis Bouchard s’arrêtera là, puisque la notaire et bénévole impliquée Nathalie Ross a obtenu suffisamment de votes pour le déloger. Elle devient donc la première mairesse de la municipalité.

Les dés étaient presque déjà jetés pour les conseillers municipaux puisque cinq d’entre eux ont été élus par acclamation, soit Martin Simard, Jean-Sébastien Naud, Eve Lajoie, Luc Gilbert (sortant) et François Maltais. Au siège #5, Hervé Gaudreault est ressorti gagnant des élections alors qu’il affrontait Stéphane Gauthier.

Les Escoumins

Aux Escoumins, les électeurs n’avaient pas à voter pour choisir leur maire puisque André Desrosiers a vu son mandat être reconduit sans opposition tout comme les conseillers Karine Roussel (#2), Gaétan Gagnon (#4) et Denis Morin (#6).

Toutefois, un choix devait être fait quant aux élus des sièges #1, #3 et #5. Roger Chamberland, Stéphanie Gagnon et Dorté Létourneau ont respectivement obtenu la victoire.

Longue-Rive

Le maire de Longue-Rive, Donald Perron, n’a pas eu à attendre au 7 novembre pour savoir s’il poursuivrait son mandat. N’ayant pas eu d’opposition, il a été élu par acclamation. Serge Dion (#2), Réjean Tremblay (#5) et Johanne Savard (#6) ont vécu la même situation.

Ce n’était toutefois pas le cas des conseillers des sièges #1, #3 et #4. Une différence de neuf voix a permis d’élire Daniel Bouchard qui affrontait Charles Gagnon. Les deux conseillers sortants Julie Brisson et Jean-Paul Giroux ont été défaits laissant ainsi la place à de nouveaux visages, soit Sylvain Dugas et Paulo Bouchard.

Portneuf-sur-Mer

Quant aux électeurs de Portneuf-sur-Mer, qui ont voté dans une proportion de 65 %, ils devaient s’exprimer pour les trois derniers sièges de conseiller. Ils ont choisi Danielle Barrette, Jonathan Tremblay et Liliane Tremblay.

Le maire Jean-Maurice Tremblay et les trois premiers sièges de conseiller ont été comblés par Caroline Kennedy, Robin Paradis et Roberto Emond sans opposition.

Forestville

À Forestville, seulement le poste de maire était en élection le 7 novembre. La mairesse sortante Micheline Anctil n’a pas plié devant Branda Gagnon, qui a notamment été accusée de conspirationnisme durant sa campagne.

Mme Anctil a obtenu 89,40 % des voix contre 10,60 % pour sa rivale alors que le taux de votation s’élève à 40,2 %. Les conseillers Janie Tremblay, Mario Desbiens, Richard Foster, Gina L’Heureux, Nadine Gagné et Carol Girard ont été élus par acclamation.

Colombier

Finalement, la municipalité de Colombier était la seule qui présentait une lutte à trois pour le poste de maire. Les électeurs devaient faire un choix entre Marie-France Imbeault (sortante), Claire Savard et Max Brisson.

La majorité des voix (45 %) est allée vers Claire Savard, ancienne directrice générale de la Municipalité ayant pris sa retraite il y a deux ans.

Du côté des conseillers, trois avaient été élus sans opposition à la suite de la période de dépôt des candidatures, soit Caroline Tremblay (#2), David Dumont (#3) et Alain Gauthier (#6). Quant aux trois autres, les électeurs ont opté pour du changement en élisant Joannie Tremblay-Miller, Keven Croteau et Catherine Conroy.

Partager cet article