Une documentariste s’intéresse à la Haute-Côte-Nord

Par Johannie Gaudreault 12:00 PM - 25 novembre 2021
Temps de lecture :

Noémie Bédard veut tourner un documentaire et une docu-série en Haute-Côte-Nord l’été prochain. Photo : Courtoisie

Noémie Bédard, finissante à l’École de cinéma et de télévision de Québec, s’apprête à concrétiser son rêve : réaliser un documentaire. Accompagnée de sa mère, elle sillonnera la Haute-Côte-Nord l’été prochain pour tourner des images et enregistrer des témoignages.

La jeune femme originaire de Sherbrooke s’intéresse notamment aux baleines et aux changements climatiques qui les affectent de plus en plus. « Pourquoi sont-elles en voie disparition et moins grosses qu’il y a 10 ans? », se demande-t-elle entre autres.

« Je viens à Tadoussac depuis 10 ans pour les observer et ce sont des questions que je me pose. Je sais qu’il y a d’autres villages en Haute-Côte-Nord qui permettent l’observation des baleines, je veux m’y rendre également », affirme Mme Bédard qui recherche des passionnés de mammifères marins pour témoigner dans son documentaire.

La caméraman et réalisatrice peaufine encore son projet avec l’aide de ses enseignants. Elle prévoit la réalisation d’un documentaire de 30 à 40 minutes sur les baleines et les changements climatiques ainsi que sept autres capsules d’environ 20 minutes qui constitueront une docu-série.

« Dans les capsules, j’aborderai les campings et l’histoire derrière eux, les randonnées et les paysages, les croisières aux baleines (tournage sur un bateau), les histoires dans les villages, les attraits touristiques, les impacts des changements climatiques et les différents services de croisière », énumère Noémie Bédard, qui terminera sa formation en décembre.

Ce projet de documentaire est une initiative personnelle et non un devoir scolaire.

« Ça mijote dans ma tête depuis quelque temps déjà, divulgue Mme Bédard. Comme je ne peux pas tout faire, j’ai impliqué ma mère dans mon projet. Elle sera la preneuse de son et m’aidera à la réalisation. »

Noémie Bédard espère que son documentaire et sa docu-série seront diffusés à l’été 2023.

« Je ne sais pas encore à quel endroit, je travaille là-dessus, mais ce sera certainement accessible sur le Web », précise-t-elle.

Les personnes intéressées à collaborer au documentaire peuvent contacter la réalisatrice par courriel à noemie.bedard6@gmail.com.

Partager cet article