4,4 M$ en aide financière confirmés pour le quai de Forestville

Par Johannie Gaudreault 8:00 AM - 23 Décembre 2021
Temps de lecture :

Les élus de Forestville ont octroyé le contrat de réfection du quai à l’entreprise R&G St-Laurent de Baie-Comeau. Photo : Archives

La réfection du quai de Forestville peut enfin aller de l’avant. Alors que le gouvernement fédéral avait consenti une somme de 1,1 M$ en février 2021, l’autre palier gouvernemental a confirmé sa participation financière au projet.

C’est ce qu’a annoncé la mairesse de Forestville, Micheline Anctil, lors de la séance municipale du 14 décembre au dernier point de l’ordre du jour, soit l’adoption du règlement pour autoriser un emprunt de 7,5 M$ afin d’effectuer des travaux majeurs au quai municipal.

« Des subventions de l’ordre de 4 443 775 $ ont été confirmées. Une somme de 7,5 M$ doit être empruntée par la Ville pour financer le projet en entier, mais un montant de 3 056 225 $ devra être déboursé de notre côté à moins de trouver d’autres partenaires financiers », a divulgué Mme Anctil.

Notons que le gouvernement du Québec investit 3,3 M$ dans le projet.

« La réfection du quai va permettre de renforcer et de développer encore davantage la position stratégique de Forestville comme centre régional de transport et d’entreprises, générant ainsi d’importantes retombées pour l’ensemble du territoire de la Haute-Côte-Nord. Cela contribuera également de façon significative à faire du fleuve Saint-Laurent un pôle durable de croissance économique et environnementale », de commenter la mairesse et préfète de la MRC de La Haute-Côte-Nord.

La réfection du quai comporte la construction d’un mur-rideau attaché à de nouveaux blocs d’ancrage, la réfection du tablier et le recouvrement en gravier d’une portion de l’infrastructure.

La Ville de Forestville a mandaté le 14 décembre les services EXP inc. à préparer les demandes d’autorisation du projet de réfection du quai municipal auprès des autorités concernées.

Datant de plus de 50 ans, le quai de Forestville transige quelque 65  000 tonnes de marchandises, principalement du vrac solide, chaque année et son service de traversier est utilisé par près de 40 000 passagers et 20 000 véhicules annuellement.

Phase 2

La Ville de Forestville prépare déjà la phase 2 du projet alors que les élus ont mandaté le directeur du développement économique, Jean-Sébastien Painchaud, à déposer une demande d’aide financière au Programme d’investissement en infrastructures maritimes.

« La phase 1 n’est pas terminée, mais il y a déjà des opportunités de programme pour la phase 2 », a fait savoir Micheline Anctil.

« Notre projet contribuera à la valorisation des avantages du transport maritime sur les mouvements intérieurs et continentaux de marchandises et de transport maritime de passagers, ce qui cadre bien avec les objectifs du programme », a renchéri l’élue.

Partager cet article