Restaurants, cinémas, salles de spectacle et rassemblements déconfinés, annonce François Legault

Par Karine Dufour-Cauchon 2:20 PM - 25 janvier 2022
Temps de lecture :

Unanimement, les préfets de la Côte-Nord appuient le plan de déconfinement proposé par le gouvernement Legault.

Le déconfinement se confirme. En plus de donner le feu vert aux salles de cinéma et aux salles de spectacle, le premier ministre du Québec François Legault annonce la réouverture des restaurants.

Dès lundi 31 janvier, un maximum de quatre personnes ou les occupants de deux résidences pourront se retrouver autour d’une table d’une salle à manger. Une preuve de vaccination demeure obligatoire à l’entrée. La capacité d’accueil doit être limitée à 50%. La règle s’applique aussi aux cafétérias de chalets de ski.

Toujours le 31 janvier, il sera aussi possible de se rassembler en domicile privé à deux bulles familiales, ou à quatre personnes maximum.

Dans les résidences pour personnes âgées, le nombre de visiteurs augmente de deux visiteurs en simultané.

Autre assouplissement : les sportifs de moins de 18 ans pourront retrouver leurs compairs. Les associations sportives peuvent se réunir à nouveau dès le 31 janvier. Seules les pratiques sont autorisées pour l’instant. La reprise des matchs doit attendre.

La culture aussi sera déconfinée dans une deuxième phase. Les salles de spectacle, les amphithéâtres et les cinémas, pour leur part, verront leur tour arriver le 7 février.

Ils devront opérer avec une capacité réduite à 50% et un maximum de 250 personnes à l’intérieur ou de 1000 personnes à l’extérieur. 

Les églises aussi rouvrent leurs portes à 50% de leur capacité, avec un maximum de 250 personnes.

Pour l’instant, il n’y a dates de réouverture pour les bars, les spas et les gyms. 

Le premier ministre François Legault en a fait l’annonce à 14 h en conférence de presse mardi 25 janvier. À ses côtés se trouvaient le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et le directeur national de Santé publique, Dr Boileau.

« Il faut être responsables »

Il y a « toute une refondation du système hospitalier du Québec et d’en augmenter la capacité. D’ici là, la prudence est de mise et il faut y aller graduellement », indique-t-il.

«J’ai dit que l’on voyait la lumière au bout du tunnel. On est sorti du tunnel, mais le train de la santé est magané. Il nous faut plus de monde dans le réseau de la santé. J’invite tous ceux qui n’ont pas choisi leur carrière de choisir les soins infirmiers. Il y a aussi d’autres moyens pour augmenter l’efficacité du réseau de la santé. Il faut être capable de valoriser l’initiative et l’autonomie. On veut décentraliser des décisions et créer des incitatifs pour combler les horaires plus difficiles à combler », a mentionné le premier ministre.

Des agents administratifs et des infirmières pourraient être formés avec une formation accélérée qui verra le jour prochainement.

Plus de détails à venir

Partager cet article