Le convoi pour la liberté traverse la Côte-Nord

Par Charlotte Paquet 10:59 AM - 03 février 2022
Temps de lecture :

Plusieurs dizaines de véhicules ont quitté Baie-Comeau en direction de Québec vers 10 h jeudi. Parti de Sept-Îles, le convoi pour la liberté ralliera Québec pour une grande manifestation contre les mesures sanitaires samedi.

Parti de Sept-Îles tôt jeudi matin, le fameux convoi pour la liberté, dans lequel se trouve Bernard » Rambo » Gauthier, son principal organisateur, s’est arrêté brièvement à Baie-Comeau un peu avant 10 h, avant de reprendre la route pour Québec. Des supporteurs de la Manicouagan ont joint le groupe afin d’aller manifester leur désaccord face aux mesures sanitaires, samedi.

Ils étaient plusieurs dizaines de véhicules dans le convoi au départ de Baie-Comeau. « Le convoi de la Côte-Nord est divisé en quatre. Nous autres (lui et Bernard Gauthier), il fallait qu’on soit là en premier pour aller voir les organisateurs au QG (quartier général) à Québec », a expliqué Kevin Grenier, l’homme fort du comité organisateur à Baie-Comeau.

D’autres participants doivent partir cet après-midi, demain et samedi. « On ne voulait pas que ça fasse comme à Ottawa et que tout le monde arrive en même temps. On n’est pas là pour faire du trouble à la ville de Québec », a-t-il assuré.

Selon lui, les camionneurs et leurs supporteurs veulent uniquement se faire entendre du premier ministre François Legault « comme quoi le code QR, ça ne fonctionne pas, que l’obligation vaccinale ne fonctionne pas. » C’est leur principale revendication.

Des camionneurs, il n’y en a pas tant que ça dans le groupe, mais « du monde qui sont tannés, écoeurés », oui, a insisté l’organisateur.

« C’est vraiment pas pour bloquer le trafic. C’est vraiment pas pour faire ch… le peuple. C’est pour se faire entendre à Québec », ajoute celui qui parle d’un carnaval des non vaccinés dans la Vieille Capitale avec un clin d’œil au Carnaval de Québec.

Tout au long du parcours du convoi, des arrêts sont notamment prévus à Forestville et à Saguenay où d’autres supporteurs iront grossir les rangs.

Galerie photo

Partager cet article