Journée internationale des droits des femmes : « L’avenir est féministe »

Par Shirley Kennedy 10:00 AM - 08 mars 2022
Temps de lecture :

C’est sur le thème « L’avenir est féministe » que se tient la Journée internationale des droits des femmes cette année. Photo : iStock

La Table locale de concertation en violence conjugale et en agressions à caractère sexuel de la MRC de La Haute-Côte-Nord invite les femmes du territoire, à participer en grand nombre aux activités qui seront proposées le 8 mars, Journée internationale des droits des femmes.

C’est sur le thème « L’avenir est féministe » que les femmes de partout au pays et d’ailleurs se déploieront de diverses façons. Par voie de communiqué, Sylvie O’Connor, porte-parole de la Table locale, explique le poids des mots qui justifient la thématique 2022.

« L’avenir est féministe parce qu’il est fait de la somme de nos combats, de nos batailles et de nos luttes. Parce que nous sommes fortes, déterminées et inébranlables, nous exigeons une société féministe qui incarne nos valeurs progressistes », lance-t-elle.

Pour madame O’Connor et les membres de la Table locale de concertation en violence conjugale et en agressions à caractère sexuel de la MRC de La Haute-Côte-Nord, pas question de revenir en arrière ou d’opter pour le statu quo.

« Ce que nous voulons, c’est une société qui unit nos voix et nos horizons pluriels et qui reconnaît l’intersectionnalité des oppressions. Une société qui répond enfin à nos besoins et qui respecte les droits et la dignité de toutes les femmes », martèle madame O’Connor.

Pas une utopie, une solution

Cette dernière est catégorique : d’autres crises surviendront, et pour faire face à l’urgence d’agir, « l’avenir doit être féministe, inclusif et écologiste ou il ne le sera pas ».

La Table locale de concertation en violence conjugale et en agressions à caractère sexuel de la MRC de la Haute-Côte-Nord regroupe 11 partenaires qui travaillent ensemble afin de contrer la violence en tout genre et d’intervenir auprès des victimes.

Ses objectifs sont de contribuer à la prévention, au dépistage, à la référence, à l’accès aux services d’aide tout en permettant une concertation autour des enjeux régionaux et locaux.

Ils sont: Centre de santé de Pessamit, Centre des femmes de Forestville, CISSSde la Côte-Nord-point de service de la Haute-Côte-Nord-Manicouagan, Clinique de santé Essipit, Centre de services scolaire de l’Estuaire, CISSS de la Côte-Nord-Direction de la protection de la jeunesse-point de service de Forestville, Espace Côte-Nord, L’Alliance des femmes de Sacré-Cœur, Maison l’Amie d’Elle, Police Essipit et la Sûreté du Québec.

Partager cet article