Les Escoumins reçoivent 100 000 $ pour l’aménagement de jeux d’eau

Par Johannie Gaudreault 9:32 AM - 05 avril 2022
Temps de lecture :

Des jeux d’eau seront aménagés aux Escoumins grâce à l’octroi d’une aide financière de 100 000 $. Cette photo n’est qu’à titre d’exemple. Courtoisie

La Municipalité des Escoumins attendait avec impatience la réponse à sa demande d’aide financière dans le Programme de soutien aux infrastructures sportives et récréatives de petite envergure (PSISRPE) du ministère de l’Éducation. Le 5 avril, elle a annoncé une bonne nouvelle, soit l’octroi d’une somme de 100 000 $ pour son projet d’aménagement de jeux d’eau.

Ce projet novateur consiste en l’aménagement d’une aire de jeux d’eau sur le site du Centre sportif Charles-Édouard-Boucher. De nouveaux jeux intergénérationnels seront disponibles pour les citoyens à proximité des plateaux sportifs déjà existants (soccer, mini-golf, parc de planche à roulettes).

Le maire des Escoumins, André Desrosiers, se réjouit de l’acceptation du projet par le ministère de l’Éducation. « Le conseil municipal est très heureux d’annoncer la construction de jeux d’eau intergénérationnels et d’offrir ce service aux familles et aînés de sa communauté », déclare-t-il par voie de communiqué.

La nouvelle installation pourra également servir au camp de jour ainsi qu’aux citoyens qui désirent se rafraîchir en temps de canicules. « Nous sommes fiers d’accueillir cette infrastructure extérieure incluant des plateaux sportifs de grande qualité favorisant la pratique du sport et des saines habitudes de vie, affirme M. Desrosiers.

Soulignons que le Programme de soutien aux infrastructures sportives et récréatives de petite envergure vise à soutenir la présence d’infrastructures sportives et récréatives en bon état appartenant à un organisme admissible et situé dans de petites collectivités du Québec ainsi qu’à accroître leur accès à la population.

Des besoins grandissants

Pour la ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, la popularité du programme démontre que les Québécois ont plus que jamais envie d’être actifs. « Avec ces nouvelles infrastructures, vous vous donnez les moyens de répondre aux besoins de votre population tout en augmentant le dynamisme de votre municipalité », mentionne-t-elle en s’adressant aux petites municipalités et organismes qui ont soumis des projets.

À la suite de l’appel de projets du nouveau PSISRPE, l’attribution d’une enveloppe de 20 millions de dollars pour soutenir 250 projets dans des municipalités de moins de 10 000 habitants a été annoncée. Celle-ci devait être de 10 M$ au départ, mais a été doublée vu le grand nombre de projets soumis.

En Haute-Côte-Nord, la Ville de Forestville a aussi mis la main sur une aide financière. Un montant de 58 021 $ lui a été accordé pour la rénovation du parc de planche à roulettes. Quant à la Municipalité de Sacré-Cœur, elle pourra procéder à l’aménagement d’un terrain de baseball grâce à une subvention de 100 000 $.

Partager cet article