Le prix Doris Custeau 2020 remis à Denise Bélanger

Par Colombe Jourdain 2:37 PM - 08 avril 2022
Temps de lecture :

Denise Bélanger (au milieu) reçoit le prix Doris Custeau en compagnie de Danielle Boudreault (à gauche) et la présidente régionale du RIIRS, Jeannine Otis.

Le prix Doris Custeau est remis à une personne membre du Regroupement interprofessionnel des intervenants retraités des services de santé (RIIRS) qui s’est illustrée dans son travail et pour son engagement. Pour la région Côte-Nord–Basse-Côte-Nord, Denise Bélanger, infirmière à la retraite de Baie-Comeau, est récipiendaire du prix pour 2020 qui n’avait pas encore été remis dû à la pandémie.

« À travers son cheminement d’infirmière, Mme Bélanger s’est beaucoup impliquée dans l’obtention de l’agrément de l’hôpital Le Royer. Cette certification est accordée à l’établissement pour l’excellence des soins et pour la satisfaction des usagers », soutient Jeannine Otis, présidente du RIIRS Côte-Nord-Basse-Côte-Nord.

Arrivée de Québec avec ses parents à l’âge de six ans, Denise Bélanger a grandi à Baie-Comeau. Elle a fait ses études collégiales en soins infirmiers et a ensuite travaillé à l’ancien hôpital de Baie-Comeau. À la suite de la fusion des hôpitaux de Baie-Comeau et d’Hauterive, elle a été transférée à l’Hôpital Le Royer où elle a occupé des postes dans divers départements.

Elle a également travaillé sur l’équipe volante pendant une douzaine d’années. Durant ses années comme infirmière, Mme Bélanger a contribué à plusieurs améliorations tant au niveau des procédures que des installations, soit en faisant des suggestions et même parfois, en allant jusqu’à faire une pétition « pour que les choses changent pour le mieux », explique Mme Bélanger qui était reconnue pour être une bonne planificatrice et trouver des solutions.

Mme Bélanger s’est impliquée dans le secteur communautaire avec les scouts. Elle a également créé la fondation des maladies de la thyroïde, mais a dû abandonner le projet dû à des problèmes de santé. Mme Bélanger a aussi été l’aidante naturelle de ses parents et d’autres membres de sa famille.

Elle a terminé comme assistante au 4e étage de jour à l’Hôpital Le Royer après une carrière de plus de 30 ans. « J’aurais bien voulu continuer, mais ma santé en a décidé autrement », ajoute-t-elle. Mme Bélanger a aussi fait partie de l’exécutif du RIIRS de la région pendant cinq ans.

La remise du prix pour la région s’est faite vendredi avec la présence de plusieurs membres du RIIRS dont Jeannine Otis, présidente régionale du regroupement et Danielle Boudreault, celle qui a recommandé Mme Bélanger pour le prix. Lors de l’assemblée générale annuelle qui se tiendra à Québec, plus tard en avril, les personnes lauréates du prix Doris Custeau pour chaque région seront honorées.

Partager cet article