Le travail de Dave Delaunay souligné par le RSEQ Côte-Nord

Par Johannie Gaudreault 6:43 PM - 07 juin 2022
Temps de lecture :

L’enseignant en éducation physique à la polyvalente des Rivières, Dave Delaunay, a reçu un hommage bien mérité avant son départ à la retraite. Il est accompagné d’Éric Boucher, directeur général du RSEQ Côte-Nord, et Yvette Cyr, ancienne directrice qui l’a côtoyé pendant plusieurs années.

Le dernier championnat d’athlétisme du Réseau du sport étudiant (RSEQ) Côte-Nord était l’occasion parfaite pour rendre hommage à l’enseignant en éducation physique à la polyvalente des Rivières, Dave Delaunay, qui prendra sa retraite à la fin de l’année scolaire, soit dans quelques semaines.

L’ancienne directrice du RSEQ, Yvette Cyr, qui a côtoyé l’enseignant durant de nombreuses années lors des activités sportives étudiantes, a tenu à le remercier pour son engagement auprès des jeunes et du sport, après la remise des bannières aux écoles gagnantes du championnat tenu à la fin mai à Sept-Îles.

« Yvette Cyr est devenue une bonne amie puisqu’on s’est côtoyés pendant longtemps alors que je siégeais au conseil d’administration du RSEQ à titre de vice-président pour le secondaire. J’ai été touché par ses bons mots », fait savoir M. Delaunay, en entrevue au Journal Haute-Côte-Nord.

Dave Delaunay œuvre dans le milieu de l’enseignement depuis 35 ans. Il a effectué ses premiers mandats à l’école St-Cœur-de-Marie de Colombier pendant quatre ans, alors qu’il enseignait l’éducation physique, mais aussi d’autres matières comme les mathématiques, l’écologie et l’art plastique aux élèves de secondaire 1.

Par la suite, il a obtenu un contrat à la polyvalente des Rivières pour l’enseignement religieux et le cours de Formation professionnelle et sociale (FPS).

« Quand le poste d’enseignant en éducation physique s’est ouvert, un an plus tard, j’ai appliqué et je l’ai eu », se remémore le Portneuvois d’origine.

Au fil de ses années d’enseignement, Dave Delaunay a accompagné de nombreux jeunes dans les activités sportives.
« On a également organisé ici à Forestville des championnats de cross-country à plusieurs reprises tant au niveau régional que provincial », ajoute-t-il.

Malgré les années qui passaient, l’enseignant a toujours accordé une importance à sa santé et à sa forme physique.
« Je peux dire que je suis toujours aussi passionné qu’à mes débuts, ce n’est pas une corvée de finir ma carrière », affirme-t-il.

Toutefois, M. Delaunay s’accordera une pause bien méritée, lui qui s’est impliqué dans plusieurs organismes en plus de son travail.

Il a d’ailleurs démissionné du poste de présidence du Club de ski de fond Le Plein d’Air de Forestville qu’il occupait depuis quelques années.

« J’ai vendu ma maison à Forestville pour retourner dans mon village natal où je me suis construit un chalet près du fleuve, avec de l’aide. C’est mon projet de retraite », conclut le sportif qui a hâte de profiter de son nouveau havre de paix.

Partager cet article