Convention collective signée à Tadoussac

Par Shirley Kennedy 6:30 AM - 03 août 2022
Temps de lecture :

Marc Girard, président du Syndicat, Richard Therrien, maire de Tadoussac et Chantale Otis, directrice générale à l’avant, et derrière, Marie-Pierre Olsen, vice-présidente et secrétaire du syndicat, Stéphanie Tremblay et Jane Chambers Evans, conseillères municipales.

Les membres du conseil municipal de Tadoussac ont procédé à la signature officielle avec le syndicat des employés municipaux, de la nouvelle convention collective couvrant la période du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2026.

Le maire de la municipalité de Tadoussac Richard Therrien, s’est dit particulièrement fier de cette première convention pour lui et son nouveau conseil. Par voie de communiqué émis le 27 juillet, la directrice générale de la Municipalité Chantale Otis, affirme que « les deux parties se disent très satisfaites des négociations qui se sont déroulées dans un climat harmonieux et respectueux.

Cette nouvelle convention collective garantie des conditions de travail adaptées qui répondent aux besoins actuels du personnel municipal et contribuera à maintenir des relations de travail harmonieuses », a-t-elle mentionné, ajoutant que cette négociation faisait partie de l’un de ses mandats prioritaires lors de son entrée en fonction à la fin février.

Pour le maire Therrien, « la nouvelle convention collective reflète la volonté de trouver un juste équilibre entre le maintien de conditions de travail favorable pour le personnel et la capacité de payer de la population, et ce, avec l’objectif premier de continuer à offrir un service de qualité qui répond aux attentes de nos citoyens et citoyennes. Je félicite tous les membres de la table de négociation pour le travail accompli ».

Le président du syndicat Marc Girard, abonde dans le même sens: « tout le monde est très content du dénouement de cette négociation de la nouvelle convention collective et remercie les élus municipaux pour leur collaboration dans la négociation ».

« Je suis confiante que nous avons réussi à adapter la nouvelle convention collective aux besoins d’aujourd’hui et, ainsi, à consolider des conditions de travail compétitives qui contribueront à l’attractivité de notre milieu. Nos employés constituent notre ressource la plus précieuse et les retenir ou attirer de nouveaux talents est d’autant plus important en cette période de pénurie de main-d’œuvre », a conclu la directrice générale.

Partager cet article