Allégations contre ITUM : la SQ ouvre une enquête

Par Alexandre Caputo 8:09 PM - 08 septembre 2022 Initiative de journalisme local
Temps de lecture :

Le blocage se poursuit à Schefferville. Crédit Photo Facebook Innushkeu Pilot

La Sûreté du Québec a ouvert un dossier concernant les allégations de fraudes électorales et d’extorsion auxquelles font face les conseils de bande de Uashat mak Mani-utenam et de Matimekush-Lac John. L’équipe des enquêtes sur les crimes majeurs postée au Quartier Général de Baie-Comeau est en charge de cette plainte portée par le « Comité des droits des premiers peuples » . Les fait rapportés par les plaignants sont présentement analysés par les détectives.

Du côté de Schefferville, les manifestants étaient encore en poste en ce jeudi 8 septembre, eux qui sont installés sur la voie ferrée de la compagnie Knob Lake &Timmins Railway (KLTR) depuis le 5 septembre dernier.

Le coordonnateur régional pour le syndicat des Métallos, Nicolas Lapierre, assure que les personnes présentes en appui aux revendications du « Comité des droits des premiers peuples » manifestent toujours de façon pacifique.

Pour en savoir plus sur le sujet :

Partager cet article