Le décès de la reine Elizabeth II oblige François Legault à annuler ses activités à Tadoussac

Par Shirley Kennedy 2:58 PM - 08 septembre 2022
Temps de lecture :

François Legault flanqué du candidat dans René-Lévesque Yves Montigny et de la candidate dans Charlevoix-Côte-de-Beaupré Karianne Bourassa, lors de son passage-éclair à Tadoussac cet après-midi.

Attendu en milieu d’après-midi à la Maison des Dunes de Tadoussac, le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a annulé toutes ses activités de la journée et par respect pour la souveraine du Royaume-Uni, s’est limité à une déclaration déplorant son décès survenu il y a quelques heures.

« Elle a marqué les esprits par sa force, par son calme aussi, elle était pourtant aux premières loges des grands événements du 20e siècle. Donc c’est un grand personnage historique qui nous quitte, et j’ai demandé que le drapeau du Québec soit mis en berne sur tous les édifices publics du gouvernement pour souligner le décès de la reine Elizabeth II », a-t-il dit.

Aussi, les rencontres programmées avec le maire de Tadoussac Richard Therrien et le porte-parole de la Coalition Union 138 Guillaume Tremblay ont été décommandées. Comble de malchance pour le premier magistrat de Tadoussac, qui avait vu sa rencontre avec M. Legault annulée une première fois lors de sa venue à Baie-Comeau en juin dernier. « Je suis déçu puisque ça fait deux fois que je me fais annuler mais je comprends la situation », a-t-il confié au Journal Haute-Côte-Nord.

Monsieur Therrien désirait partager avec le chef de la CAQ, sa vision d’avenir pour Tadoussac. François Legault a renchéri en disant que c’était le sujet du jour, « venir parler des beautés du Québec », et que ce n’était que partie remise, soit après les élections, pour le maire Therrien.

Avec Johannie Gaudreault

Partager cet article