(PHOTOS) Les Journées de la culture ont animé la Haute-Côte-Nord

Par Johannie Gaudreault 2:22 PM - 03 octobre 2022
Temps de lecture :

Une activité de chant de reconnaissance a eu lieu sur le bord de la rivière Blanche à Saint-Marc-de-Latour.

Les Journées de la culture ont animé la Haute-Côte-Nord du 30 septembre au 2 octobre. Il était l’occasion de promouvoir la culture sous toutes ses formes et c’est ce qu’ont réussi à faire les différents organisateurs du territoire.

Musique, peinture, arts ancestraux, conférences, ateliers, écriture, il y en avait pour tous les goûts de Tadoussac à Colombier. Voici en images un aperçu de nos découvertes culturelles.

Exposition de peinture

Victor Pelletier et ses élèves peintres ont montré l’étendue de leur talent à la salle Armand-Topping du Complexe Guy-Ouellet à Forestville. Différents styles de peinture se retrouvaient sur les murs et les artistes ont pu aller à la rencontre de leur public.


Mosaïque nordique

L’artiste multidisciplinnaire Baie-Comois Jérémie Fougères-Landry, alias Lénième, animait une soirée de création libre au café Kiboikoi des Escoumins. Peinture acrylique, toiles, ficelles, pinceaux, particules brillantes.. tout était à la disposition des participants.


Chant de la reconnaissance

À Colombier, il était l’occasion de rendre hommage à des personnes décédées par la mise à l’eau de chandelles écologiques à la rivière Blanche. Une trentaine de personnes ont pris part à l’activité accompagnées de musique traditionnelle innue de l’artiste Yves Vachon.


Atelier de poterie

C’est au Centre Archéo-Topo des Bergeronnes que les participants de Terres enfumées ont pu noircir leurs pièces en terre cuite en les mettant au feu avec des matières organiques, une tradition de la Première Nation Wolastoquiyik Wahsipekuk (Malécites de Viger).


Spectacle musical

Léandre Joly-Pelletier et Catherine-Audrey Lachapelle, alias Virginie Francoeur de District 31, et leurs musiciens (Verenda) ont donné un spectacle énergique à saveur country-folk au centre sportif Charles-Édouard Boucher des Escoumins. Mme Lachapelle a révélé l’emplacement des diamants à quelques spectateurs après le spectacle.

Avec Renaud Cyr

Partager cet article