L’Intermarché ATL des Escoumins en chantier

Par Renaud Cyr 6:00 AM - 01 novembre 2022
Temps de lecture :

Les propriétaires de l’Intermarché ATL des Escoumins Cathy Laurencelle, Christine Dufour et Carl Laurencelle, maintiendront le commerce ouvert durant la durée des rénovations.

Des travaux majeurs de rénovation sont entamés à l’Intermarché Alimentation Tremblay Laurencelle (ATL) des Escoumins. Le stationnement situé sur le côté ouest du bâtiment sera ouvert en alternance selon le rythme des travaux, qui devraient s’étirer jusqu’au temps des fêtes, après quoi débuteront les travaux intérieurs.

« Nous serons en rénovations pour environ 4 à 5 mois en tout », explique Carl Laurencelle, co-propriétaire de l’Intermarché ATL. « On vire l’épicerie à l’envers », conclut-il.

À la suite d’investissements importants et d’une panification détaillée, les propriétaires du marché d’alimentation espèrent pouvoir commencer à opérer de manière optimale au mois d’avril 2023.

« Ça faisait près de 4 ans que nous y pensions. Nous avons étudié plusieurs options, et nous avons décidé de réaliser celle qui est la plus avantageuse pour les clients et le personnel », raconte Carl Laurencelle.

Toujours ouvert

Les clients de l’Intermarché ATL pourront avoir accès au magasin durant toute la durée des travaux.
« Notre horaire va peut-être varier. Il est possible que nous fermions plus tôt certains soirs, et qu’il y ait moins de mets cuisinés durant certaines journées », indique la co-propriétaire Cathy Laurencelle.

« Dans le meilleur des mondes, nous voulons être ouverts durant toute la durée des travaux », conclut-elle.

Plusieurs départements changeront d’endroit dans le magasin, y compris les caisses, qui seront relocalisées du côté est du magasin.

« La superficie plancher du magasin va s’agrandir d’environ 1 500 pieds carrés », calcule Carl Laurencelle. « On fait ça pour améliorer l’expérience client », laisse-t-il tomber.

Meilleure manœuvrabilité

L’emplacement du marché ATL pose périodiquement des problèmes de mobilité sur la route 138 en raison des manœuvres de camions de marchandise qui doivent se reculer dans le stationnement pour avoir accès à l’entrepôt.

Cet arrêt forcé devient problématique pour les piétons, cyclistes et automobilistes qui ne disposent pas d’une visibilité totale avant d’effectuer des manœuvres de déplacement. Cette situation est souvent exacerbée lors de la saison estivale.

« Les camions vont monter dans la route forestière et se reculer dans la zone de chargement. Ça va être beaucoup plus facile pour tout le monde », souligne Carl Laurencelle.

À temps pour la saison estivale

Après la réalisation des travaux extérieurs, la disposition du magasin sera amenée à changer. La salle des employés et les bureaux qui se trouvent au rez-de-chaussée monteront au deuxième étage, ce qui libérera plus d’espace pour mettre en tablettes de nouveaux produits.

Les employés devront également parcourir moins de distance à l’intérieur du magasin pour avoir accès aux points d’entreposage. « Tout l’équipement nécessaire à l’agrandissement est déjà commandé, mais les délais peuvent être très longs », explique Cathy Laurencelle.

L’échéancier des travaux devrait se terminer en avril, et la population jouira d’une dizaine de places de stationnement supplémentaires. « On aimerait faire une petite ouverture en début avril », espère Carl Laurencelle.

Partager cet article