Chefferie libérale : Denis Coderre se lance officiellement

Par Thomas Laberge, La Presse Canadienne 9:56 AM - 21 juin 2024
Temps de lecture :

L’ancien maire de Montréal et ministre fédéral Denis Coderre à Montréal le dimanche 7 novembre 2021. M. Coderre se lance officiellement dans la course pour devenir le prochain chef du Parti libéral du Québec. LA PRESSE CANADIENNE/Paul Chiasson

Le peu de suspense qui restait s’est dissipé vendredi à Québec : Denis Coderre a annoncé officiellement qu’il se lançait dans la chefferie libérale pour succéder à Dominique Anglade.

L’ex-maire de Montréal est revenu il y a trois semaines de son pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle. Il avait indiqué vouloir faire ce voyage avant d’annoncer sa décision.

L’ancien maire de Montréal devient donc le premier candidat à se lancer officiellement dans la course du Parti libéral du Québec (PLQ).

Denis Coderre a été élu maire de Montréal en 2013. Candidat à sa propre réélection en 2017, il perd face à Valérie Plante. Il se représentera en 2021, mais mordra la poussière une fois de plus,  contre la même adversaire.

Avant cela, il a été député libéral fédéral de 1997 à 2013 dans la circonscription de Bourassa à Montréal. Il occupera différents ministères sous les premiers ministres Jean Chrétien et Paul Martin.

En avril 2023, il subit un accident vasculaire cérébral (AVC), mais assure être rétabli.

D’autres candidats bientôt ?

Le député de Marguerite-Bourgeoys, Frédéric Beauchemin, est toujours en réflexion. Il devrait annoncer sa décision au mois d’août, selon ce qui circule actuellement. Il a reçu l’appui de l’ancien ministre des Finances du Québec, Carlos Leitão.

La semaine dernière, Charles Milliard — un autre candidat pressenti pour briguer la direction du PLQ — a annoncé qu’il quittait son poste de président et directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ). Lors du Conseil général du PLQ le mois dernier, 81 jeunes libéraux lui ont donné leur appui.

Le maire de Victoriaville, Antoine Tardif, est également sollicité. Il n’a pas fermé la porte à se lancer. 

Le nom du ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne, continue de circuler comme potentiel candidat.

La course doit débuter en janvier 2025. Le prochain chef libéral sera choisi à l’été de cette même année. Les prochaines élections provinciales auront lieu en octobre 2026.

Partager cet article