Pessamit : reconnecter avec l’histoire des autochtones par un balado 

Par Anne-Sophie Paquet-T. 9:55 AM - 21 juin 2024
Temps de lecture :

Jean-Luc Kanapé entouré de son équipe du balado Sous les barrages. Photo : Anne-Sophie Paquet-T

Jean-Luc Kanapé, qui travaille actuellement sur plusieurs projets artistiques, a lancé avec fierté le balado Sous les barrages en avant-première le 20 juin. Entouré de son équipe et ses partenaires, le réalisateur et coscénariste du projet se dit extrêmement fier du résultat après plus de deux années de travail.

Composés de sept épisodes de 30 minutes racontant l’histoire du peuple de Pessamit, neuf aînés ont donné 30 heures d’enregistrement dans le but de relater toute l’histoire vécue par les nomades et leurs propres ancêtres. « C’est quand même immersif », complète M. Kanapé qui précise que les versions française et innue seront disponibles.

Jean-Luc Kanapé souhaite que ce balado puisse être pris comme un outil important pour les communautés autochtones. « On est en train de perdre notre culture à cause d’un chaînon manquant dans notre vie avec les pensionnats, on a coupé la corde et les connaissances traditionnelles ont arrêté à ce moment-là », expose-t-il. « Ce que je souhaite, c’est qu’à partir de ce balado, les jeunes puissent se réapproprier leur culture et leur identité », conclut-il.

Le balado est actuellement disponible pour la communauté et les visiteurs de Pessamit grâce à un code QR affiché au Centre Ka Mamuitunanut. La rue Laletaut sera d’ailleurs exposée en lien avec ce projet au courant de l’été. 

Partager cet article