Mission accomplie pour le Club de Golf de Tadoussac 

Par Johannie Gaudreault 7:00 AM - 2 juillet 2024
Temps de lecture :

Le système d’irrigation nécessite encore quelques ajustements mineurs, mais il est fonctionnel. Photo Shirley Kennedy

L’inauguration officielle du système d’irrigation au Club de golf de Tadoussac tenue le 26 juin fut riche en émotions. Soulignant un moment important de son histoire, l’infrastructure qui agrémente le paysage de Tadoussac depuis 122 ans a lancé ce projet en 2022. Il aura nécessité des efforts constants pour l’installation du système et aussi pour réunir la somme de 280 000 $ requise pour l’achat de l’équipement.

Le président de la Corporation BEST Golf de Tadoussac, Denis Ross, a profité de l’occasion pour rappeler que la Corporation a été créée en 2014, pour répondre aux besoins de la communauté des golfeurs et maintenir en bon état un équipement d’envergure, laissé par les générations précédentes, ceci sous la férule avisée du regretté Robert Tremblay.

« Il nous appartient de l’entretenir et de lui assurer une pérennité tout en l’exploitant en respect de l’environnement fragile dans lequel il est situé », a-t-il affirmé.

Origine du projet

Le projet nommé Donnons un nouveau swing au Club de golf Tadoussac a été imaginé à la suite des canicules qui ont endommagé le terrain au cours des dernières années. Le gazon demeurait en dormance et le sol a souvent durci. Les verts ont aussi été victimes des périodes de gel qui ont abîmé lourdement le gazon à plusieurs endroits.

Résultat : des plaques de terre sans pelouse sont apparues et le Club perdait des golfeurs saisonniers chaque année. Le recrutement de nouveaux joueurs s’avérait aussi difficile en raison de l’état du terrain.

« Ça se reflétait dans les commentaires des hôteliers de la région qui ne pouvaient miser sur la beauté de notre site pour retenir la clientèle, car on commençait à nous comparer à un champ de patates », a avoué monsieur Ross lors de son allocution.

C’est donc face à ses constats déprimants que l’ancien président et fondateur de la Corporation BEST Golf de Tadoussac, Robert Tremblay, a mobilisé son conseil d’administration autour d’un rêve, celui d’installer un système d’irrigation doté de gicleurs pouvant être contrôlés à distance. Cet équipement de qualité commercial permettrait ainsi d’arroser de façon régulière le parcours.

L’objectif du président était bien entendu d’améliorer le terrain de golf, mais aussi de développer des partenariats avec le milieu hôtelier et l’industrie touristique. De cette manière, la durée des séjours en Haute-Côte-Nord et le nombre de golfeurs de passage pourraient augmenter.

Le projet permet aussi à la Corporation de poursuivre ses opérations avec plus de rentabilité et d’assurer sa survie à long terme. 

Impossible sans aide

Malgré toutes les bonnes intentions du conseil d’administration qui a lancé le projet, il était impossible de le concrétiser sans l’aide de partenaires financiers et de bénévoles. Au total, près de 50 donateurs ont contribué à cette initiative rassembleuse pour le milieu et 2 500 heures de bénévolat ont été nécessaires pour réaliser les travaux.

« Si l’argent est le nerf de la guerre, l’engagement en est le moteur », a témoigné Denis Ross lors du dévoilement d’une plaque pour rendre hommage aux nombreux bénévoles qui ont permis la concrétisation d’un rêve. 

Ce dernier n’a pas manqué de souligner les soutiens financiers de la MRC Haute-Côte-Nord qui a contribué dans le cadre d’un programme de vitalisation du milieu pour près de 100 000 $, la Caisse Desjardins du Saguenay–Saint-Laurent via son Fonds d’aide au développement du milieu a remis 75 000 $ à l’organisme, alors que le Groupe Boisaco a injecté une somme importante par le biais d’une contribution regroupée de ses filiales.

La communauté innue d’Essipit dont est issu le président de la Corporation, a elle aussi participé à cet effort collectif. 

La relance se fait déjà sentir

Le début de saison 2024 s’avère remarquable jusqu’à présent avec une fréquentation du terrain en forte hausse, un membership en croissance et une programmation d’été déjà bien remplie.

Pour le Club de golf de Tadoussac, cette réalisation met la table pour l’avenir. De nouveaux projets sont déjà au programme afin de poursuivre l’élan de la Corporation, qui a le vent dans les voiles. 

Avec Shirley Kennedy

Partager cet article