Marline Charbonneau donne une seconde vie à ses photographies

Par 12:00 AM - 05 mars 2016
Temps de lecture :

Baie-Comeau – L’artiste originaire de Portneuf-sur-Mer, Marline Charbonneau, expose Souvenirs fictionnels, une réflexion sur le temps qui passe sous forme de photos retravaillées. À voir dans la salle L’Alternative, à Baie-Comeau, du 3 mars au 30 avril.

« Le temps m’anime toujours », explique Marline Charbonneau. Depuis son DEC en arts plastiques dans les années 80, le sujet du temps qui passe et la question de la vie et de la mort nourrissent l’imagination et la créativité de cette artiste touche-à-tout. Avant de s’intéresser à ses albums de famille, Marline Charbonneau a beaucoup travaillé sur les arbres. Ils symbolisent bien le temps qui passe, selon elle.

Pour Souvenirs fictionnels, elle a rassemblé une centaine de photographies de famille et les a numérisées afin de « réinventer de nouvelles histoires ». « Le plus important ce n’est pas mon père ou mon grand-père […] ce qui m’intéresse, c’est l’interprétation que chacun aura de ces images », explique l’artiste.

Cela fait quelques années que Marline Charbonneau a délaissé les pinceaux au profit des outils numériques. Dans un reportage de la Fabrique Culturelle, on peut la voir travailler depuis Photoshop. En effet, les 23 œuvres présentées dans le cadre de l’exposition Souvenirs fictionnels ont été réalisées depuis son ordinateur.

En plus de s’intéresser au temps, Marline Charbonneau n’hésite pas à le défier. En 2011, elle a repris des études à l’université, en partie en France. Sa maîtrise de recherche en arts plastique lui a permis de continuer à creuser son sujet de prédilection. Et ce n’est apparemment pas terminé…« J’adore l’école, je pense y retourner encore pour un doctorat «, avoue-t-elle.

Partager cet article