Le CLD de la Haute-Côte-Nord ferme les livres pour de bon

Par Karianne Nepton-Philippe 12:00 AM - 15 mars 2016
Temps de lecture :

Les Escoumins – Le Centre local de développement de la Haute-Côte-Nord tenait son assemblée générale extraordinaire le lundi 7 mars, afin de mettre fin à 18 ans d’implication dans le milieu et de souligner les investissements et actions de la dernière année d’opération de l’organisme.

Denis D’Astous, directeur, ainsi qu’Anne Scallon, directrice générale, ont tenu chacun à présenter les différentes réalisations du CLD durant ses dix-huit années d’existence. En effet, le 9 janvier 1998, le Centre local de développement de la Haute-Côte-Nord remplaçait officiellement la Corporation de développement économique (CDE) de la Haute-Côte-Nord. Le 23 juin 2015, la MRC de la Haute-Côte-Nord a pris la décision de mettre fin à l’entente de délégation au 31 décembre de la même année. Depuis cette date, le CLD n’exerce plus le mandat de développement économique de la région.

En effet, la MRC s’occupera de ce mandat et pour le faire, des employés ont été embauchés pour travailler à la MRC afin de continuer à soutenir le développement et l’entrepreneuriat.

Près de 400 000 $ et 39 projets

Élise Guignard, comptable agréé, a procédé à la lecture des états financiers pour l’année 2015. De plus, un bilan des investissements de l’organisation a été dressé. En effet, le CLD a apporté un support au Fonds local d’investissement, de solidarité, les Fonds Jeunes Promoteurs, le soutien à l’émergence de projets d’entreprises, le Fonds de développement des entreprises d’économie sociale ainsi que le Pacte rural. Ce sont  plus de 83 nouveaux dossiers qui ont été ouverts en 2015 et le CLD a accordé des aides financières totalisant 381 058$ au profit de 39 projets. Afin de soutenir la direction dans le processus de fermeture du CLD, le conseil d’administration a accepté de retenir les services de professionnels en ce qui a trait aux obligations légales et administratives de l’organisation.

Carrefour Jeunesse Emploi

Le Carrefour Jeunesse Emploi de la Haute-Côte-Nord a débuté ses opérations le 1er avril 2001. Une entente de collaboration entre le CJE et le CLD était renouvelée tous les trois ans par la MRC. En effet, plusieurs employés travaillaient donc pour les deux organismes.

Le CJE continuera à œuvrer dans le soutien aux jeunes. Il a été choisi à titre de projet pilote par le Secrétariat à la jeunesse, dans le cadre de ’expérimentation du projet Créneau carrefour-jeunesse.

Partager cet article