Centre d’études collégiales de Forestville : le conseil des maires s’en mêle

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 04 juillet 2016
Temps de lecture :

Les Escoumins – Les élus de la Haute-Côte-Nord investiront, pour un montant pouvant aller jusqu’à 40 000 $, dans le Groupe de Recherche, de Développement et de Formation en Haute-Côte-Nord, créé au début des années 2000 afin de dispenser des cours de niveau collégial à Forestville.

En séance régulière du conseil des maires tenue mardi dernier, les élus de la Haute-Côte-Nord ont adopté une résolution afin de maintenir le service du Centre d’études collégiales de Forestville.

Par l’entremise du Groupe de Recherche, de Développement et de Formation en Haute-Côte-Nord, formé du Cégep de Chicoutimi, du Cégep de Baie-Comeau et de la MRC de La Haute-Côte-Nord, le conseil des maires investira pour un montant maximum de 40 000 $. Cette somme proviendra en parts égales du Fonds de développement des territoires et de la SOCOM.

Les élus demandent également au Groupe de Recherche, de Développement et de Formation en Haute-Côte-Nord, de faire tout ce qui est nécessaire afin de poursuivre la formation de niveau collégial sur le territoire de la MRC de La Haute-Côte-Nord.

Arguments

Les élus estiment en effet, que depuis le début des années 2000, la formation de niveau collégial a permis à plusieurs étudiants de poursuivre leurs études, qu’ils n’auraient autrement pas terminées.

La fréquentation à la baisse des deux dernières années et la diminution prévue pour les deux prochaines années occasionnent des pertes financières considérables qui ont jusque-là été comblées par le surplus accumulé.

Cependant, les prévisions de fréquentations à long terme sont positives et le Groupe de Recherche, de Développement et de Formation en Haute-Côte-Nord entend mener une campagne promotionnelle de son établissement régionalement et au-delà de la Côte-Nord, tout en procédant à certains réaménagements de ses locaux afin de les rendre plus attractifs pour sa clientèle future.

Partager cet article