Soins à domicile : la Côte-Nord obtient 732 810 $

Par Jacqueline Richer 12:00 AM - 20 juillet 2016
Temps de lecture :

Forestville – Le ministre de la Santé, Gaétan Barette, annonçait la semaine dernière, un investissement supplémentaire de 51,9 millions de dollars afin d’améliorer le soutien à domicile. Pour la région de la Côte-Nord, c’est une enveloppe de 732 810 $ qui sera mise à la disposition des dirigeants du CISSS-Côte-Nord.  

Cette somme a été déterminée en fonction de la richesse relative des régions et en vue d’atteindre l’objectif 10 du Plan stratégique 2015-2020 du ministère de la Santé et des Services sociaux, soit d’améliorer les services de soutien à domicile de longue durée. À titre comparatif, la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine obtiendra un peu plus que la Côte-Nord, soit une somme de 843 720 $, tandis que les grands centres comme Laval et la Mauricie-Centre-du-Québec, recevront respectivement 2.9 M$ et 3.9 M$.

Gestion régionale

Un montant de 82 610 $ non récurrents sera investi pour le CISSS-Côte-Nord, afin de mobiliser une ressource pour la coordination des actions relatives au projet prioritaire de soins à domicile.« Cela démontre notre volonté d’adapter le réseau de la santé et des services sociaux aux besoins des personnes nécessitant du soutien à domicile de longue durée. Par ailleurs, nous faisons la démonstration que nous tenons à donner une réponse de qualité à des besoins grandissants en matière de soins et de services de longue durée et à l’augmentation de la prévalence des incapacités et de la perte d’autonomie. Cela, de façon équitable dans toutes les régions du Québec », a déclaré le ministre responsable de la Côte-Nord, Pierre Arcand.

Réactions du PQ

La réponse du Parti québécois ne s’est pas fait attendre. C’est du  porte-parole du PQ en matière de services sociaux, de protection de la jeunesse, de soins à domicile, de santé publique et de la prévention, Jean-François Lisée, accompagné de la porte-parole en matière de santé et d’accessibilité aux soins, Diane Lamarre, que l’indignation est venue en rapport à l’insuffisance des sommes annoncées pour les soins à domicile par le Ministre Barrette.

« L’annonce reste au-dessous des attentes; ce sont les mêmes 60 millions déjà annoncés. C’est loin de la promesse libérale de 150 millions de plus par année pour les soins à domicile. Nous aimerions également savoir de quelle façon la répartition des montants a été faite par région, alors que les besoins resteront criants dans plusieurs d’entre elles », a déclaré Jean-François Lisée.

Quant à la député Diane Lamarre, elle rappelle que ce bris de promesse s’ajoute aux autres promesses non tenues par le gouvernement libéral en matière de santé. « Que ce soit pour le million de Québécois qui n’ont toujours pas de médecin de famille ou les urgences qui débordent, le ministre Barrette a beaucoup parlé, mais n’a pas tenu ses engagements. L’austérité libérale a soutiré des sommes importantes dans le réseau et les soins offerts aux citoyens ont été touchés, quoi qu’en dise le gouvernement libéral. Quand les besoins augmentent, il faut augmenter les budgets. »

Député de René-Lévesque

Le député de René-Lévesque, Martin Ouellet n’est pas en reste devant cette annonce qui manque d’ambition. « J’ai visité deux CHSLD la semaine dernière, j’ai rencontré l’Association des Aidants naturels de la Côte-Nord et j’ai eu des discussions avec la Vallée des Roseaux. Force est d’admettre que le montant réservé pour la Côte-Nord est nettement insuffisant par rapport aux besoins que les acteurs du milieu m’ont partagé. Je vais suivre promptement ces réinvestissements pour m’assurer qu’ils augmentent réellement le soutien à domicile. J’ai eu une rencontre récemment avec la directrice du soutien à l’assistance des personnes âgées (SAPA) du CISSS Côte-Nord et nous en aurons d’autres afin de collaborer ensemble à atteindre les résultats escomptés. »

Partager cet article