Tournoi 4 vs 4 : une autre nouveauté

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 21 mars 2017
Temps de lecture :

L’équipe championne de la classe B édition 2016, celle du Bar Essipit.

Forestville – La 23e édition du tournoi de hockey 4 contre 4 de Forestville innovera encore cette année avec une formule améliorée afin d’offrir des rencontres encore plus électrisantes avant même le début du match. Le président-fondateur du tournoi 4 contre 4, Stéphane Tremblay, espère avoir trouvé une façon d’attirer davantage de spectateurs au complexe Guy-Ouellet.
Shirley Kennedy
shirley.kennedy@journalhcn.com
« La première mise au jeu officielle n’aura pas encore eu lieu que les joueurs de chaque équipe seront en action pour démontrer leurs plus belles feintes et les gardiens de but iront de leurs prouesses pour empêcher d’être déjoués », dit Stéphane Tremblay.
Nouveauté
Chaque équipe sélectionnera 3 joueurs avant le match et la totalité des points sera comptabilisée. Et l’équipe qui aura marqué le plus de buts en tirs de barrage débutera la rencontre par le pointage de 1 à 0. Ensuite, la partie débutera officiellement alors que l’annonceur dira : bon match !
Stéphane Tremblay mise sur cette nouvelle dynamique pour attirer davantage de spectateurs. « Dans les meilleures années, début 2000, le tournoi dénombrait plus de 3000 spectateurs pour le week-end, alors que depuis les dernières années, le chiffre a diminué de plus de la moitié. Après 23 ans de tradition, ça devient difficile de toujours trouver une formule gagnante et nouvelle. Dans le passé, l’idée de jouer à 3 contre 3 une période sans arrêt n’a pas été un grand succès et ce, même si certains joueurs aimaient cette façon de faire, d’autres détestaient ».
Cinq classes
Encore cette année, les matchs seront disputés à 4 joueurs sur la patinoire avec des lancers de pénalité pour remplacer les infractions de deux minutes. Lors des lancers de confrontation, certains hockeyeurs tenteront d’en mettre plein la vue, question d’épater la galerie. Les matchs se déroulent sur deux périodes de 15 minutes, dont une chronométrée. Les équipes se partageront les 6000 $ de bourses dans les divisions Élite, B, C, D et 40 ans et plus. La classe relève, moins de 18 ans, pourrait faire son apparition dépendamment des inscriptions. La classe féminine a été rayée, faute d’inscription. Une fois de plus, les formations proviendront d’un peu partout, mais plus particulièrement de la Haute- Côte-Nord dont Portneuf-sur-mer, Longue-Rive, Les Escoumins et Sacré-Cœur. Le Saguenay-Lac-St-Jean, Québec, la Beauce et le Bas-St-Laurent seront aussi représentées.
« Nous avons plusieurs formations de Pessamit, les Innus sont toujours fidèles au poste depuis des années. Par contre, nous avons encore de la difficulté à recruter les clubs de Baie-Comeau et des environs’’, déplore M. Tremblay.
Les joueurs peuvent s’inscrire en équipe ou même individuellement en contactant le président Stéphane Tremblay via Facebook ou le Service des loisirs de Forestville.
Rappelons que cette formule, qui a fait des petits au Québec, a été inaugurée à Forestville, il y a 23 ans lors du lock-out de 1994 de la LNH.
Depuis, des joueurs évoluant aujourd’hui dans la LNH, provenant de l’Europe, des États-Unis et de l’ouest canadien, sans oublier des quatre coins du Québec, ont déjà pris part au dernier tournoi de hockey de la région.

Partager cet article