Pont sur le Saguenay – Le député Martin Ouellet y croit toujours

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 14 février 2018
Temps de lecture :
Danielle Barette conseillère de Portneuf-sur-Mer, Micheline Anctil mairesse de Forestville, le député Martin Ouellet, Julie Tremblay présidente de la Chambre de commerce CFPL, Serge Dion conseiller de Longue-Rive et Marie-France Imbeault, mairesse de Colombier.

Danielle Barette conseillère de Portneuf-sur-Mer, Micheline Anctil mairesse de Forestville, le député Martin Ouellet, Julie Tremblay présidente de la Chambre de commerce CFPL, Serge Dion conseiller de Longue-Rive et Marie-France Imbeault, mairesse de Colombier.

Forestville – Sur fond de développement économique et d’entrepreneuriat, l’allocution du député de René-Lévesque devant 70 personnes issues du monde des affaires, de la politique municipale et d’organismes socio-économiques, sur invitation de la Chambre de commerce CFPL le 1er février, a porté jusqu’au projet du pont sur le Saguenay, pour lequel Martin Ouellet se permet encore d’espérer.

« Oui j’y crois encore », dit Martin Ouellet, faisant référence au dépassement de coûts pour retaper les deux traversiers actuellement en service à Tadoussac-Baie-Ste-Catherine, destinés à la liaison Sorel-Tracy–Saint-Ignace-de-Loyola. Selon les informations dévoilées l’été dernier par les médias nationaux, il coûtera au moins 39 M$, soit cinq fois plus cher qu’estimé au départ. Ce qui permet d’espérer que les traversiers actuellement en construction soient dévolus à Sorel-Tracy laissant place au projet du pont à Tadoussac.

Mobilisation citoyenne

Martin Ouellet estime que le momentum est excellent pour la Coalition Union 138 d’effectuer ses représentations, appuyée par une mobilisation citoyenne d’envergure. « Très bientôt une campagne de socio-financement sera mise sur pied, la population sera interpellée. Mais il faudra se parler, notamment voir avec les gens de Tadoussac quelles sont leurs inquiétudes et leurs besoins face à ça. Par exemple on pourrait laisser un traversier en fonction pendant la saison touristique pour les visiteurs », évoque-t-il.

Martin Ouellet a longuement élaboré sur les stratégies mises en places par son Parti en vue des prochaines élections qui auront lieu en octobre prochain. Le nationalisme économique, l’économie sociale et l’entrepreneuriat, sont des thèmes chers au député de René-Lévesque. En présence des élus, les 70 membres de la Chambre de commerce CFPL ont échangé avec le député pendant plusieurs minutes.

Coalition Union 138

La discussion fut suivie d’une courte intervention de Steeve St-Gelais de Boisaco, qui a donné l’heure juste quant aux travaux de la Coalition Union 138 en faveur d’une route 138 plus sécuritaire assortie à la construction d’un pont sur le Saguenay.

La mairesse de Forestville, Micheline Anctil, a profité de cette tribune pour dévoiler un fascicule destiné à la promotion de Forestville alors que la mairesse de Colombier, Marie-France Imbeault, a réitéré l’appui de sa localité envers la Coalition Union 138 et la « nécessité d’avoir un pont ».

Partager cet article