Le Drakkar aux Escoumins – Expérience inoubliable pour les jeunes

Par Karianne Nepton-Philippe 12:00 AM - 19 mars 2018
Temps de lecture :
Impressionnés et ravis, les jeunes des Escoumins ont côtoyé les joueurs du Drakkar le temps d’un match amical de hockey balle dans le gymnase de l’école. Photo Journal Haute-Côte-Nord

Impressionnés et ravis, les jeunes des Escoumins ont côtoyé les joueurs du Drakkar le temps d’un match amical de hockey balle dans le gymnase de l’école. Photo Journal Haute-Côte-Nord

Les Escoumins – La municipalité des Escoumins a reçu la visite des joueurs du Drakkar de Baie-Comeau le 6 mars dernier, dans le cadre d’une activité au calendrier de la semaine de relâche. Ce sont environ 40 jeunes qui se sont amusés avec les joueurs, le temps d’un match amical de hockey balle.

Si toutes les activités de la semaine de relâche aux Escoumins ciblent certaines personnes en particulier, cette activité a été ouverte à la population dans le but de faire profiter le plus grand nombre de jeunes qu’est l’expérience de côtoyer un instant les joueurs du Drakkar. « Notre but est de donner une belle expérience aux enfants de la région. On tente d’aller rencontrer chaque village de la Côte-Nord », explique Pierre-Olivier Normand, coordonnateur aux événements, marketing et relations avec les médias pour le Drakkar de Baie-Comeau.

Le capitaine de l’équipe, l’attaquant de 19 ans, Antoine Girard, se rappelle de beaux souvenirs lorsqu’il va à la rencontre des jeunes. « Je me rappelle qu’à leur âge, j’avais aussi eu la chance de rencontrer les joueurs que j’aimais et je les regardais avec des étoiles dans les yeux. C’est le fun de maintenant voir les enfants avec des étoiles dans les yeux, mentionne-t-il. En fait, ça nous ramène à la base, qui est le plaisir de bouger et même de jouer du hockey balle », ajoute le capitaine.

Rappelons que ce n’est pas la première visite aux Escoumins pour le Drakkar de Baie-Comeau, puisqu’en 2015, des joueurs de l’équipe du moment s’étaient rendus aux Escoumins ainsi qu’à Forestville dans les écoles primaires pour rencontrer et jouer avec les enfants de la région.

Partager cet article