La Commission scolaire de l’Estuaire demeure sur sa position

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 04 juillet 2018
Temps de lecture :

Forestville – De son côté la Commission scolaire de l’Estuaire affirme avoir évalué les options possibles dont deux impliquant des travaux sur le terrain. Mais un fait demeure, la position de la Commission scolaire n’a pas changé puisque le terrain actuel répond aux besoins des élèves.

« La première option, évaluée à plus ou moins 40 000 $ et l’autre à près de 100 000 $, sont celles envisagées dans le cas de travaux sur le terrain. Mais puisque le terrain répond à nos besoins, ce n’est donc pas la Commission scolaire de l’Estuaire qui choisira une option et qui investira pour la mener à terme. Il faut aussi comprendre que les deux options impliquant des travaux ont également comme conséquence de priver les usagers de la surface de jeu pendant au moins un été pour effectuer les travaux », dit Patricia Lavoie, agente aux communications de la Commission scolaire de l’Estuaire. Cette dernière confirme que la mairesse de Forestville Micheline Anctil a demandé une rencontre avec la présidente de la Commission scolaire de l’Estuaire Ginette Côté, « mais aucune date n’a été arrêtée pour le moment ».

Différents scénarios à l’étude

Du côté du conseil municipal de Forestville, madame Anctil parle de « scénarios et programme d’aide financière actuellement à l’étude quant aux besoins de réfection du terrain pour les prochaines années ». La mairesse de Forestville confirme qu’une entente a été convenue avec la Commission scolaire de l’Estuaire quant à l’entretien effectué selon un horaire plus assidu par les employés de la Ville, aux frais de la Commission scolaire.

Une évaluation des coûts de réfection a été réalisée l’an dernier par l’entreprise Paysagiste Foster de Forestville. L’estimé était alors de plus ou moins 100 000 $ pour la mise à niveau de l’infrastructure, propriété de la Commission scolaire de l’Estuaire.

Partager cet article