Forestville mise sur ses infrastructures pour relancer l’économie locale et régionale

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 19 Décembre 2018
Temps de lecture :
Photo Journal Haute-Côte-Nord

Photo Journal Haute-Côte-Nord

Forestville – Le conseil municipal de Forestville entretient beaucoup d’espoir sur les programmes de réfection gouvernementaux afin de réaliser la mise à niveau nécessaire du quai et de l’aéroport, deux infrastructures majeures qui pourraient sortir la localité et les environs du marasme économique actuel.

Ce n’est pas une nouvelle que la mairesse et ses conseillers travaillent depuis plusieurs années sur différents projets économiques dont l’acteur central est le quai situé dans le secteur de la Baie-Verte. Selon la dernière mise à jour des travaux nécessaires, on parle d’un investissement de 6 M$ pour remettre en état le quai de Forestville. Les élus entretiennent beaucoup d’espoir dans la Stratégie maritime du Québec qui propose des enveloppes d’aide financière substantielles. En séance régulière du conseil municipal le 11 décembre dernier, Micheline Anctil a confirmé que le projet de réfection est rendu à l’étape de l’analyse auprès du gouvernement, ce qui demeure en soi une excellente nouvelle et permet d’espérer une réponse au cours du premier trimestre de 2019. « Je vous confirme que notre demande d’aide financière est étudiée actuellement puisqu’on nous a contactés pour obtenir des renseignements supplémentaires », a-t-elle dit.

En parallèle au dossier du quai, bien qu’il soit plus récent, celui de l’aéroport suscite également beaucoup d’espoir pour Forestville. Grâce à un tout récent programme québécois d’aide financière pour les infrastructures aéroportuaires régionales, Forestville peut désormais aspirer à moderniser son aéroport afin qu’elle réponde aux standards actuels. « Les utilisateurs de notre aéroport nous ont fait part de certaines lacunes dont les installations GPS qui sont aujourd’hui la norme. Selon les subventions qui nous serons consenties, l’asphalte du tarmac pourrait être refaite. Bien entendu si on parle de la piste au complet, cela représente plusieurs millions de dollars ».

Autres sujets

L’administration municipale demande une fois de plus au ministère des Transports, de réévaluer les feux de circulation aux quatre chemins. La mairesse estime que la sécurité des automobilistes est compromise, notamment pour ceux qui arrivent de la 1re Avenue et qui désirent tourner sur la route 138 vers l’ouest (Portneuf-sur-Mer). Le feu vert est de trop courte durée selon Mme Anctil, tandis que celui pour tourner sur la 1re Avenue en provenance de la route 138 est (Colombier), implique que les usagers doivent couper sur deux voies, d’où la dangerosité de la manœuvre.

Le conseiller Richard Foster a mis l’accent sur la règlementation au niveau du stationnement dans la 7e rue lors de cette séance de mardi. Ce dernier a indiqué que les clients du CLSC doivent utiliser les stationnements de l’établissement et que désormais des infractions seront délivrées aux contrevenants qui persistent à se stationner dans la rue. Que ce soit au niveau de la collecte des matières résiduelles ou du déneigement, une problématique persiste lorsque le réglement n’est pas respecté, estime M. Foster.

Service incendie

Au chapitre du Service incendie, des résolutions ont été adoptées concernant le non renouvellement de l’entente relative au plan d’aide mutuelle convenue en 2008 entre les municipalités des Bergeronnes, Tadoussac et Sacré-Cœur. Une résolution similaire concernant le partage d’une ressource humaine entre les municipalités citées précédemment a également été adoptée. La mairesse a expliqué qu’en raison de l’adhésion des Bergeronnes au Service incendie de Forestville, ces résolutions et avis de non renouvellement étaient nécessaires. « Cela ne veut pas dire que nous n’allons pas conclure d’entente similaire avec Sacré-Cœur et Tadoussac pour un plan d’aide ou autre, au contraire. De toute façon, entente ou pas, si le voisin a besoin d’aide, nous lui porterons assistance sans hésitation ».

Festivités 75e

Dans le cadre des festivités entourant le 75e anniversaire d’existence de Forestville, le spectacle du 22 juin 2019 mettra en vedette nul autre que le chanteur country Irvin Blais. Une somme de 4 250 $ sera prélevée à même le budget d’opération des festivités du 75e en guise d’acompte. Les détails du contrat intervenu entre M. Blais et la Ville de Forestville sont confidentiels. Et finalement, puisqu’aucune des candidatures reçues à la suite de l’appel de candidatures pour le poste d’agent de développement économique n’a été retenue, c’est l’actuelle agente de développement Johannie Michaud Gaudreault qui devient la nouvelle agente de développement économique de la ville de Forestville.

Partager cet article