D’ici 2021, la Côte-Nord recevra 564 M $ en travaux routiers

Par Steeve Paradis 4:07 PM - 05 avril 2019
Temps de lecture :

Les travaux de reconfiguration de la côte Arsène-Gagnon, aux Bergeronnes, figurent parmi les plus importants du ministère des Transports dans sa programmation 2019-2021. Photo Le Charlevoisien

Baie-Comeau – Le gouvernement du Québec entend dépenser 564 M$ entre 2019 et 2021 en investissements routiers sur la Côte-Nord. Cette somme ne comprend pas les deux tronçons de la 138 qui devraient se réaliser en Basse-Côte-Nord. Au total, 128 projets devraient être engagés.

Le ministre responsable de la Côte-Nord, Jonatan Julien, a dévoilé la programmation de ces investissements vendredi à Baie-Comeau, au nom de son collègue des Transports François Bonnardel. Il n’a pas manqué de souligner que ces 564 M $ « sont pratiquement le double » des 307 M$ dépensés dans la programmation 2017-2019.

De ce montant, près de 363,6 M$ seront dévolus à la réalisation de projets routiers « visant à assurer un réseau efficace et sécuritaire, notamment en donnant suite à des recommandations du Bureau du coroner », lance le communiqué du ministère.

Les travaux de reconstruction de la route dans le secteur de la côte Arsène-Gagnon, aux Bergeronnes, et le programme d’amélioration de la route 389, les deux plus onéreux de ce programme d’investissements, découlent justement de recommandations du coroner après des accidents mortels.

Le projet de la côte Arsène-Gagnon et ceux de la réfection de la chaussée entre les rivières Blanche et Colombier ainsi qu’entre la côte à Hickey et la rivière Bersimis permettront de relier les tronçons cyclables qui partent de Baie-Comeau à l’est et de Tadoussac à l’ouest, faisant ainsi en sorte que la Route verte sera continue sur presque 200 kilomètres.

Deux autres des projets importants en 2019-2021 concernent la reconfiguration de la route dans le secteur des lacs La Ligne et Thompson, à Franquelin, et la réfection de la chaussée de la rue Principale à Longue-Rive.

La ventilation des sommes qui seront investies fait aussi état d’un montant de 124,6 M$ pour la réfection de la chaussée et 68,6 M$ pour la réfection des structures, comme des ponts.

Dans l’est du territoire, les deux plus importants projets sont justement dans l’un de ces deux volets, soit la réfection de la chaussée è l’est de Rivière-Pentecôte et le remplacement de ponceaux sous la 138 entre Port-Cartier et Bonne-Espérance.

Plus de transparence

Dans son allocution, le ministre Julien a signalé que le ministère des Transports entend faire preuve de plus de transparence en lien avec son programme d’investissements. « On veut que les citoyens soient en mesure de suivre les projets de leur région », a lancé celui qui est également ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles.

Pour ce faire, le ministère des Transports rendra public, sur son site web, l’ensemble des travaux routiers prévus dans une région donnée.

Afin de minimiser l’impact des travaux sur la circulation et la vie des gens qui vivent à proximité, le ministre Julien a aussi indiqué que « l’ensemble des communautés touchées par les travaux seront interpellées ».

Partager cet article