COVID-19 : Legault rassure les femmes enceintes

Photo de Johannie Gaudreault
Par Johannie Gaudreault
COVID-19 : Legault rassure les femmes enceintes
Courtoisie

« Le seul hôpital qui ne permet pas d’accompagnateur pour les femmes enceintes est l’Hôpital Général Juif. Le gouvernement n’a aucune intention d’étendre cette interdiction dans les autres hôpitaux », a déclaré le premier ministre du Québec François Legault, pour rassurer les femmes enceintes lors de son point de presse quotidien du 6 avril. 

Selon lui, l’Hôpital Général Juif a de bonnes raisons de restreindre l’accompagnement lors d’un accouchement puisqu’on y trouve de nombreux cas de la COVID-19.

« Nous regardons en ce moment s’il est possible pour certaines femmes enceintes de changer d’hôpital pour leur accouchement », a affirmé M. Legault.

Équipements

En ce qui concerne les équipements, le premier ministre affirme que le Québec a « 14 jours de gants, 13 jours de masques N95 et 10 jours de masques chirurgicaux. Pour les blouses, nous essayons d’utiliser davantage de blouses lavables ».

Trois consignes pour sauver des vies

François Legault a pris le temps de rappeler les consignes prioritaires pour éviter la propagation du coronavirus. « On sort pas de chez soi, quand on sort, on demeure à deux mètres des autres personnes et en revenant à la maison, on se lave les mains avec du savon », a-t-il rappelé.

Le chef caquiste a terminé son discours avec un proverbe : « en avril, on ne lâche pas d’un fil ». « On espère que ce sera le dernier mois difficile. Le mois d’avril va être critique et on va s’en souvenir longtemps mais, il ne faut pas relâcher », a-t-il conclu.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des