Une rencontre importante jeudi pour le projet de pont sur le Saguenay

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Une rencontre importante jeudi pour le projet de pont sur le Saguenay
La Société du pont sur le Saguenay privilégie le site dit de La Boule (photo) pour la construction d’un pont.

Le projet de pont sur le Saguenay à la hauteur de Tadoussac prendra-t-il la voie rapide que le gouvernement accordera à certains projets d’infrastructures? On en saura probablement plus long là-dessus jeudi, alors que les ministres François Bonnardel et Jonatan Julien seront de passage à Baie-Comeau.

La Société du pont sur le Saguenay et la Coalition Union 138 seront deux interlocuteurs très intéressés à entendre ce qu’auront à dire le ministre des Transports et le ministre responsable de la Côte-Nord dans le dossier du pont.

Pierre Breton, engagé dans ce dossier depuis des années, parle d’un moment important. La dernière fois que le citoyen a rencontré un ministre des Transports dans cette affaire remonte à 2002.

« On a de nombreuses préoccupations à exprimer, mais on me dit que les ministres apporteront de bonnes nouvelles », a lancé M. Breton, ajoutant que les deux organismes « sont très heureux de rencontrer le ministre des Transports, mais il faudra avoir des réponses ».

Deux questions préoccupent particulièrement Pierre Breton. La première est à savoir si le bureau de projet du pont se retrouvera « sur la voie rapide, comme le permettra la loi 61 à l’automne », ou bien sur la voie lente.

« Quelles sortes de délais ça prend pour mettre les études à jour? On veut le savoir. La dernière étude a pris neuf ans à être complétée, c’est sûr qu’il y a beaucoup d’informations à revoir », a-t-il soutenu.

La seconde question concerne la construction d’une zone de pré-embarquement au pied de la côte de Tadoussac, afin que les véhicules attendent en sécurité d’embarquer sur le traversier entre Tadoussac et Baie-Sainte-Catherine.

Évidemment, si on érige éventuellement le fameux pont, cette solution ne serait que temporaire, fait valoir M. Breton, qui soutient toutefois que « si le ministre nous dit que cette zone permettra à Tadoussac à recevoir des gens en période d’affluence, on comprend ».

Pierre Breton entend donc démontrer aux ministres Bonnardel et Julien que cette zone aura plus de sens si elle est utilisée comme stationnement pour recevoir l’afflux prévisible de touristes une fois le pont en fonction. Il se réfère à ses voyages en Norvège, où certains secteurs ont vu l’achalandage se multiplier lorsque l’accès à des traversiers a été remplacé par des ponts.

« J’ai fait une trentaine de traversées en Norvège et je n’ai jamais vu de zones d’attente au pied d’une grande côte sur une route nationale », de signaler M. Breton, qui ne croit pas que cette façon de faire soit la meilleure.

Le citoyen engagé, qui a fêté les 20 ans de la Société du pont sur le Saguenay début juin, souhaite donc que la rencontre de jeudi marque un jalon important dans ce dossier. « Il y a bien eu un peu de frustration au fil des ans, mais on a hâte de voir avec quel sérieux ce dossier sera abordé. On veut être un partenaire du ministère dans ce projet », a-t-il conclu.

Partager cet article

3
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
alain gauthierGeorgette Pineaultclaude methot Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
claude methot
Guest
claude methot

ont ne veut pas de réponses négatives il ne faut pas que manquer notre coup

Georgette Pineault
Guest
Georgette Pineault

Je vous souhaite la réalisation de ce pont au plus vite

alain gauthier
Guest
alain gauthier

c’est vraiment le temps que ca arrive enfin un vrai gouvernement