Ouverture du Centre de réemploi Propre Avenir

Photo de Shirley Kennedy
Par Shirley Kennedy
Ouverture du Centre de réemploi Propre Avenir
On aperçoit Enrico Hovington, responsable de l’écocentre de la MRC, Danielle Sirois de SEMO Côte-Nord, Michaël Émond employé, la promotrice Manon Lafrance, Lucie Boulianne de SEMO Côte-Nord, le député Martin Ouellet, la mairesse Micheline Anctil, JoëlGagnon, directeur des Services techniques d’Essipit et le chef Martin Dufour ainsi que Christian Martel représentant de Boisaco.

Le Centre de réemploi Propre Avenir de Forestville, c’est le rêve devenu réalité de la Forestvilloise Manon Lafrance. Établie sur le site appartenant à Boisaco, situé dans le parc industriel de la route Maritime, la nouvelle entreprise privée est accueillie à bras ouverts par la mairesse de l’endroit, qui voit dans cette initiative, un autre maillon important de la chaîne du Service gestion des matières résiduelles de la MRC.

Distanciation sociale oblige, c’est en présence d’une dizaine d’invités que l’ouverture officielle s’est tenue le 6 juillet, devant les installations de la défunte Scierie HCN, devenue propriété de la compagnie Kruger et ensuite acquise par la forestière Boisaco.

Le Centre de réemploi Propre Avenir est destiné à promouvoir la récupération et donner une deuxième vie aux différents matériaux et objets jetés par les citoyens.

Votre micro-ondes ne fonctionne plus? Vous voulez-vous débarrasser de vieux meubles ou autres ? Manon Lafrance et son employé Michaël Émond, qui bénéficie d’une aide à l’emploi fédérale issue du programme Sphère Québec, sauront en faire bon usage. Un service de collecte de vos objets ou articles est également offert.

Sur place, les objets sont démantelés, réparés, convertis et revendus en pièces détachées ou transformés à moindre coût.

« En tant que promotrice du projet, je suis convaincue que le réemploi permet de détourner des ressources de l’élimination et contribue ainsi à réduire notre impact environnemental », a dit celle pour qui cette aventure est le fruit d’une réflexion profonde, le projet d’une vie.

Pour en arriver à cette étape, la promotrice a bénéficié d’une subvention dans le cadre des mesures STA «Soutien au travail autonome », en plus d’y consentir un investissement personnel de quelque 15 000 $.

Dans le cadre d’une subvention salariale d’Emploi-Québec, un deuxième employé pourrait éventuellement se joindre à l’équipe actuelle, grâce à un support technique du SEMO (Services externes de main d’œuvre).

Divers objets, meubles et autres sont déjà disponibles dans le bâtiment situé à l’entrée du site de la route Maritime.

Les vêtements ne seront pas le principal marché du Centre de réemploi Propre Avenir, puisque le Centre d’action bénévole le Nordest s’acquitte déjà fort bien de ce volet.

La directrice générale de SEMO Côte-Nord, Danielle Sirois, estime que le retour sur le marché du réemploi d’objets destinés à l’enfouissement ou à la ferraille, connaît un engouement sans précédent à Baie-Comeau et Port-Cartier, alors que plus d’une trentaine d’emplois y sont rattachés et qu’un atelier de réparation et confection a été instauré en deuxième phase.

La préfète de la MRC de La Haute-Côte-Nord Micheline Anctil, a salué la persévérance de la promotrice qui travaille depuis des mois sur ce projet.

« Voici une entreprise locale qui aspire à devenir un exemple de responsabilisation en gestion des matières résiduelles et en économie circulaire tant dans la Haute-Côte-Nord que dans la région entière et au-delà. »

Le député de René-Lévesque s’est dit heureux de cette initiative et a assuré Mme Lafrance de son soutien dans son projet entrepreneurial.

Manon Lafrance a salué le support indéfectible de son mentor Robin Lamarre, de la mairesse Micheline Anctil et de son bon ami Rénald St-Pierre, qui l’ont conseillée et supportée dans cette aventure.

L’entreprise est située au 150 route Maritime à Forestville et les heures d’ouverture sont du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Lucie Deslauriers Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Lucie Deslauriers
Guest
Lucie Deslauriers

Avez-vous un numéro de téléphone, car nous aimerions que vous veniez chercher des commodes.