Brasserie Claire Fontaine: le copropriétaire s’exprime

Par Shirley Kennedy 4:32 PM - 05 avril 2021
Temps de lecture :

Les propriétaires de la brasserie Claire Fontaine précisent que leur établissement n’est pas à l’origine de l’éclosion en Haute-Côte-Nord.

À l’issue du point de presse du CISSS de la Côte-Nord tenu aujourd’hui, le copropriétaire de la Brasserie Claire Fontaine des Escoumins Luc Lapointe, affirme avoir été injustement mis sur la sellette par le Dr Richard Fachehoun, médecin conseil en santé publique au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord.

Monsieur Lapointe réitère que son établissement n’est pas à l’origine de l’apparition des cas en Haute-Côte-Nord. « Le client qui est venu au bar n’avait pas contracté le virus chez nous et il n’a contaminé personne à date selon mes informations. Alors je me demande bien pourquoi le Dr Fachehoun parle du bar en réponse à une journaliste concernant le dépistage et l’éventualité que d’autres cas soient confirmés ».

Une journaliste a interpellé le médecin conseil concernant la perspective que d’autres cas positifs soient déclarés. Ce dernier a ajouté que la situation était préoccupante en Haute-Côte-Nord. « Je n’ai pas de boule de cristal mais oui il y a possibilité que nous ayons d’autre cas. Quand on regarde la Haute-Côte-Nord, il y a eu un bar, on a le milieu scolaire et aussi le club sportif. Les deux prochaines semaines vont nous permettre d’avoir une idée de ce qui va arriver », a précisé Dr Fachehoun.

Luc Lapointe estime de plus avoir fait preuve de conscience sociale en fermant les portes de son établissement dès qu’il fut informé de la situation. « J’estime avoir agi de façon préventive en transmettant le contenu du registre des clients à la santé publique. Ils n’identifient pas les entreprises où il y a des cas et des éclosions et préfèrent parler de milieu de travail, mais un bar c’est plus facile à pointer du doigt ».

Partager cet article