Un comité pour reconduire le Festival Fjord en fête de Sacré-Cœur

Par Renaud Cyr 11:40 AM - 04 novembre 2022
Temps de lecture :

Le groupe The Vinyls venu jouer à l’aréna de Sacré-Cœur en septembre 2021. Photo : Vivianne Dufour

Le Festival Fjord en Fête avait marqué les esprits lors des deux premières éditions de 2018 et 2019, avant d’être annulé en 2020. Billy Hovington, l’un des organisateurs, désire ramener le festival dans la municipalité en 2023.

L’organisateur tiendra une rencontre le lundi 14 novembre à la salle des organismes à 19h pour former un organisme à but non lucratif (OBNL) afin de reconduire le Festival Fjord en Fête sous forme d’événement à grand déploiement.

« En ce moment nous sommes 5 sur le futur comité, et il nous manque 4 personnes », explique Billy Hovington. « Nous pourrons déplacer la rencontre si nous voyons que les gens qui désirent s’impliquer ne sont pas disponibles le 14 novembre », ajoute-t-il.

La formation d’un OBNL permettra à l’organisation d’aller chercher des subventions et de l’aide financière des différents paliers de gouvernement, en plus de jouir du support financier des entreprises de la région.

« Le plus difficile ce sera de trouver les membres. Ensuite nous obtiendrons nos numéros d’enregistrement et un numéro d’entreprise », explique Billy Hovington. « Ce sera plus facile d’appliquer pour avoir des subventions », conclut-il.

Arrêt forcé

La troisième édition du Festival Fjord en Fête qui avait pour thème la foresterie devait se dérouler en parallèle du 35e anniversaire de Boisaco en 2020. Le festival a brusquement été annulé en raison des mesures sanitaires imposées par le gouvernement dans les premiers mois de pandémie de COVID-19.

« Le thème de la première édition était les pompiers, et celui de la deuxième édition fut l’agriculture. Il y avait plein d’activités durant ces deux éditions et les participants ont vraiment aimé », explique Billy Hovington.

« Durant la compétition d’hommes forts en 2018 à l’aréna, les gens criaient et avaient beaucoup de plaisir. C’était vraiment beau à voir », se souvient l’organisateur.

« On trouve que le village a besoin d’un apport touristique, et on veut que ça bouge, surtout après 2 ans de pandémie. Avant on ciblait les gens du coin, mais maintenant on veut que ce soit ratisser plus large en termes de public », précise le Sacré-Cœurois.

Formule à développer

Des membres du comité organisateur ont assuré la tenue de quelques événements à Sacré-Cœur depuis les deux dernières années en se conformant au format réduit prescrit par la santé publique.

Des activités de toutes sortes étaient à l’honneur durant la fête de la St-Jean-Baptiste en 2022, et le spectacle du groupe The Vinyls en septembre 2021 avait fait trembler l’aréna.

Pour Billy Hovington, le format du festival pourrait changer : « Des personnes déjà présentes dans le comité ont lancé l’idée que le Fjord en Fête ressemble davantage à un Oktoberfest, avec des spectacles et des activités culturelles », explique-t-il.

Le lieu exact du festival reste à déterminer. « Nous verrons avec les subventions que nous aurons, car il faut apporter l’infrastructure de spectacle et les places de stationnement à l’Anse-de-Roche. Canopée-Lit et le camping le Sommet du Fjord se sont toutefois montrés intéressés à accueillir l’événement », dévoile l’organisateur.

Grand déploiement

Questionné à savoir ce qu’il aimerait voir à l’édition 2023 du Festival Fjord en Fête, Billy Hovington ne lésine pas : « J’aimerais ça que ça pète, que ça vole dans tous les sens et que le village se remplisse », déclare-t-il du tac au tac.

« Nous voulons organiser quelque chose qui se rapproche du Festival de la chanson de Tadoussac. Les membres du comité et les gens à qui j’ai parlé souhaitent que ça soit grand », espère-t-il. « Et ils ont hâte », termine-il.

L’organisateur espère que des gens se manifesteront, mais précise que « s’il n’y a pas assez d’intéressés, le comité n’ira pas plus loin ». Le Sacré-Coeurois est toutefois optimiste quant à la volonté des gens du village et d’ailleurs dans la région.

« J’ai hâte que l’on comprenne le plan, qu’on prenne le temps et qu’on s’assoie à table pour former le comité », précise-t-il avec enthousiasme.

Partager cet article