Beaucoup de neige, mais rien d’exceptionnel

Par Karianne Nepton-Philippe 10:10 AM - 29 novembre 2022
Temps de lecture :

Un homme de 50 ans originaire de Gatineau est décédé sur le sentier fédéré C-902 sur le territoire de Sacré-Coeur. Photo archives.

L’arrivée subite de précipitations de neige costaudes vers la mi-novembre a pris bien des gens par surprise sur la Côte-Nord. Oui, l’or blanc s’est accumulé au sol plus rapidement qu’à l’habitude, mais il ne faut pas y voir quelque chose d’exceptionnel, assure-t-on chez Environnement Canada.

Dans le milieu de la semaine dernière, il y avait 21 cm de neige au sol à Baie-Comeau et 28 à Sept-Îles. C’est passablement au-dessus des moyennes respectives de 9 et de 10 cm pour tout le mois de novembre, même si aujourd’hui, le doux temps a fait disparaître quelques centimètres.

Comme l’a noté Jean-Philippe Bégin, météorologue chez Environnement Canada, malgré l’écart entre les quantités de neige au sol et les moyennes historiques, on est loin des extrêmes observés dans le passé. Au 30 novembre 1983, 43 cm de neige étaient déjà au sol à Baie-Comeau. Le 30 novembre 1956, Sept-Îles en affichait 64 cm.

Les statistiques du 11e mois de l’année 2022 s’inscrivent d’ailleurs dans la même lignée que celles de 2018 et de 2020, qui affichaient aussi un peu plus d’une vingtaine de centimètres au sol.

« On voit qu’il n’y a rien d’exceptionnel, même si ç’a frappé l’imaginaire », a précisé M. Bégin. Selon lui, c’est réellement la douceur du mois d’octobre et du début de novembre qui a chamboulé les perceptions une fois le couvert neigeux installé. Rappelons que le mercure a atteint 17,5 degrés Celsius à Baie-Comeau le 5 novembre.

Activités hivernales

Les responsables de clubs de motoneiges de la Haute-Côte-Nord et la Manicouagan indiquent que ces récentes bordées de neige ne changent pas leur plan. Comme prévu, certains ouvriront leurs sentiers au début du mois, d’autres à la mi-décembre. D’ailleurs, au Club Sportif des Bouleaux Blancs des Escoumins, Jimmy Boulianne affirme qu’il n’y a pas encore assez de neige.

Pour les skieurs, le mont Ti-Basse de son côté prévoit toujours ouvrir le 10 décembre, puisque la quantité de neige est insuffisante pour parler d’une ouverture précoce. En revanche, la température devra baisser de quelques degrés dans les prochains jours pour permettre la production de la neige artificielle.

« Nous sommes très enthousiastes de débuter la nouvelle saison. Les utilisateurs ont été au rendez-vous lors de la prévente de cartes de saison », lance Martin Dionne, responsable plein air au service de la culture et des loisirs de la Ville de Baie-Comeau.

Tourisme Côte-Nord

« Il est encore trop tôt pour se réjouir. Cependant, si la tendance se maintient, nous devrions avoir une très belle saison pour la motoneige et les sports de glisse », indique Josy Anne Dufour, coordonnatrice aux communications et à la commercialisation chez Tourisme Côte-Nord.

Mentionnons que l’organisation met de plus en plus l’emphase sur le tourisme hivernal. L’offre s’agrandit et une panoplie de capsules publicitaires régionales et nationales tapisseront tous nos écrans sous peu.

« Depuis la pandémie, la Côte-Nord est devenue une destination de choix en saison estivale. Maintenant, nos actions promotionnelles visent davantage à faire connaître la région en hiver », conclut Mme Dufour.

  • En collaboration avec Charlotte Paquet

Partager cet article