Le CLSC de Sacré-Cœur déménage

Photo de Maelle Besnard
Par Maelle Besnard
Le CLSC de Sacré-Cœur déménage

Sacré-Cœur – Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord a annoncé le 19 janvier dernier que le CLSC de Sacré-Cœur s’installera, à compter du 1er février, dans les locaux du Pavillon Léopold- Mayrand.

Marie-Eve B.Théberge

Les nouveaux locaux du CLSC seront désormais situés au sous-sol du Pavillon Léopold-Mayrand, une résidence privée pour les aînés située au 55, rue Lévesque. Le CISSS Côte-Nord a assuré par voie de communiqué que tous les services offerts normalement par le CLSC de la municipalité continueront de l’être à la suite du déménagement et que tout est actuellement mis en œuvre afin de limiter les inconvénients possibles pour le personnel et les usagers. L’entrée de la clientèle du CLSC se fera à l’arrière du bâtiment, sauf pour les personnes à mobilité réduite qui pourront utiliser l’entrée principale du Pavillon.

Difficultés financières  

Le déménagement du CLSC au Pavillon assurera à ce dernier des revenus supplémentaires qui sont les bienvenues selon Lise Boulianne, directrice du Pavillon. Cet apport financier viendra garantir l’équilibre budgétaire à la fin de chaque mois : « Lorsque les 13 chambres du Pavillon sont occupées par la clientèle, les revenus et dépenses sont équilibrés. Par contre, nous sommes en déficit dès que 3 ou 4 chambres ne sont pas occupées. Avec le déménagement du CLSC dans nos locaux, les chiffres montrent que le budget sera à déficit zéro. » Mme Boulianne s’est dite très satisfaite de cette nouvelle situation et du déroulement des procédures. Du côté du CISS de la Côte-Nord, ce déménagement entraîne une réduction importante des frais de location, passant de 50 000 $ par année (incluant les frais d’entretien) à 20 000 $ (excluant les frais d’entretien estimés à environ 10 000 $). Ces économies permettent ainsi de rencontrer les objectifs de retour à l’équilibre budgétaire du CISSS.

Démarches

Au cours des derniers mois, un comité de travail a procédé à l’analyse des différentes avenues qui permettraient d’assurer la pérennité du Pavillon Léopold-Mayrand. Ce dernier est la seule ressource de ce type dans un rayon de 50 km de la municipalité. Le comité de travail était composé de représentants du CISSS, du Pavillon et de la Société d’habitation du Québec. Une fois la décision prise, des travaux ont été effectués au sous-sol du Pavillon, dont une grande partie était inoccupée, afin de rendre l’établissement conforme aux exigences. La construction d’un stationnement adéquat est également en cours de réalisation et sera terminée au printemps.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des