Silencieux non conformes : Plusieurs contestataires sont déboutés en cour

Photo de Maelle Besnard
Par Maelle Besnard
Silencieux non conformes : Plusieurs contestataires  sont déboutés en cour

Baie-Comeau – Les silencieux non conformes ont été sur la sellette, en novembre, à la Cour municipale de Baie-Comeau. En deux jours d’audience, la plupart de la trentaine de personnes qui contestaient le constat reçu pendant l’été ont été reconnues coupables.

Charlotte Paquet

La pollution sonore engendrée par la modification des tuyaux d’échappement de véhicules est une réalité. Elle cause problème surtout en saison estivale quand les voitures sport, qu’on remise en hiver, refont leur apparition sur les routes.

Plusieurs personnes considèrent que les policiers ne sont pas suffisamment à l’affût face aux propriétaires de véhicules dont les modifications apportées enfreignent le Code de la sécurité routière (CSR). Pourtant, les 17 et 18 novembre, près d’une trentaine de dossiers liés à des contestations constats d’infraction pour des silencieux non conformes ont été entendus par la juge Micheline Fournier. La plupart des contrevenants ont perdu leur cause.

La présence d’un témoin expert de la Sûreté du Québec, policier au poste de la MRC du Fjord-du-Saguenay, a fait une différence, selon l’agente d’information Nathalie Girard. Il a notamment démontré les composantes nécessaires pour assurer la conformité du système d’échappement et de la structure interne d’un silencieux. Comme le souligne la policière, il n’est pas dit que les services du témoin expert ne seront pas requis à nouveau dans le futur.

Les policiers mènent des opérations de vérification de silencieux modifiés en tous temps dans l’année, même si l’été demeure une saison de prédilection. Ils cherchent ainsi à assurer la sécurité des conducteurs et la quiétude des citoyens. Ils veulent aussi amener les gens qui sont au volant d’un véhicule modifié à réaliser la nuisance entourant le bruit excessif.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des