Carol Girard: « le Plan Nord nous passe par-dessus la tête »

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 14 avril 2016
Temps de lecture :

Forestville – À l’instar de la majorité des intervenants socio-économiques de la Côte-Nord, le président de la Chambre de commerce CFPL (Colombier, Forestville, Portneuf-sur-Mer et Longue-Rive), Carol Girard, a été invité à prendre part au  Colloque ADNPlanNord, le premier colloque sur le Plan Nord à se tenir dans l’une des régions au nord du 49e parallèle. M. Girard en est revenu déçu de la place laissée à la Haute-Côte-Nord dans le processus.

Bien que les organisateurs de l’événement aient conclu à un succès sur toute la ligne au terme de l’événement tenu les 9 et 10 mars dernier, Carol Girard confie qu’il n’a aucune envie de se réjouir, contrairement à la directrice générale de la Chambre de commerce de Manicouagan, Janie Albert. « En aucun temps, la Haute-Côte-Nord n’a été mentionnée, déplore M. Girard. En fait, je constate que la Haute-Côte-Nord ne fait vraiment pas partie du Plan Nord. Quand on voit le découpage de la carte, on constate que ça nous passe par-dessus la tête ».

Le président de la Chambre de commerce qui représente les gens d’affaires des quatre municipalités de l’est de la Haute-Côte-Nord demande aux élus d’aller au front avant qu’il ne soit trop tard. « On n’est pas dans le Plan Nord juste parce que ça va passer par la 138. Je crois plutôt qu’au contraire, ça va nous passer sous le nez. Il n’y a jamais eu de confirmation que nous étions inclus dans le Plan Nord. S’ils veulent qu’on y soit, qu’ils le découpent sur la carte ».

Trois prises pour les promoteurs de la Haute-Côte-Nord

Rappelons que le colloque s’est tenu sur le thème Accompagner le développement du nord. Son principal objectif: mettre en place des conditions de succès pour tirer partie du Plan Nord. Et pour Carol Girard, les promoteurs de projets issus de la Haute-Côte-Nord n’auront aucune chance de bénéficier des leviers mis en place pour favoriser les conditions de succès qui mèneront à des retombées pour les collectivités de la région.

« Même si j’avais un projet demain matin, je n’aurai aucune chance d’obtenir le support dont bénéficieront les promoteurs de la Manicouagan et de la Minganie par exemple, puisque dans les faits, la Haute-Côte-Nord n’est pas sur la carte du Plan Nord ».

Le président de la Chambre de commerce CFPL, s’est dit très reconnaissant pour le bel accueil reçu lors de la première journée de la rencontre, par la communauté de Pessamit. Après avoir entendu le président-directeur-général de la Société du Plan Nord, Robert Sauvé, parler de sa vision du Plan Nord, Carol Girard a préféré quitter avant la fin de la seconde journée de l’événement,  « constatant que la Haute-Côte-Nord était complètement ignorée ».

Une programmation variée

Outre le souper d’ouverture à Pessamit, le Colloque ADNPlanNord présentait sept conférences offertes au Centre des arts de Baie-Comeau. Denis Villeneuve, Directeur forestier pour Produits forestiers Résolu, et Marc-André Gervais, président- directeur général de Métal 7 à Sept-Îles, ont fait partie de la brochette de conférenciers, de même que Louis Fortier, de l’Institut Nordique du Québec et Simon Thibault, directeur chez Némaska Lithium.

Une vingtaine d’exposants ont également accueilli les gens à leur kiosque. L’entreprise Béton préfabriqué était sur place, tout comme Fabrication Fransi, Croisières Baie-Comeau et le Centre d’affaires Premières Nations. Une zone réseautage a aussi été aménagée afin de permettre des rencontres sur rendez-vous avec l’un ou l’autre de quatre grands donneurs d’ordre, soit Nemaska Lithium, le ministère des Transports du Québec, Mason Graphite et Alcoa.

Cette première édition du Colloque ADNPlanNord pourrait bien avoir une suite. La Manicouagan lance le défi aux autres communautés du Plan Nord pour prendre le relais avec la tenue de la prochaine édition.

Déjà, une main se serait levée du côté de la Chambre de commerce de Sept-Îles afin de réaliser ce mandat. Le secteur de Sept-Îles était d’ailleurs très bien représenté lors de l’événement.

Partager cet article