Pascale Picard : Une porte-parole débordante d’énergie

Par Journal Haute Côte Nord 12:00 AM - 09 juin 2016
Temps de lecture :

Amoureuse des gens, Pascale Picard savoure pleinement ces moments plus intimistes que lui procurent les spectacles qu’elle offrira dans le cadre du Réseau d’été du ROSEQ.

Port-Cartier – Après avoir participé à quelques reprises au Réseau d’été du Regroupement des organisateurs de spectacles de l’Est-du-Québec (ROSEQ) en tant qu’auteure-compositrice- interprète, Pascale Picard s’en voit désignée comme sa porte-parole pour la saison 2016. Un rôle qu’elle accepte de relever avec beaucoup d’enthousiasme.

Éric Martin

Pascale Picard n’a visiblement que de bons commentaires à formuler à l’égard du Réseau d’été du ROSEQ qu’elle apprécie pour son caractère intimiste. « Je n’en garde que de bons souvenirs. Je n’ai pas à le vendre à quiconque. Je suis toutefois bien placée pour témoigner du plaisir que j’ai eu à y prendre part. Comme j’aime le monde, j’ai besoin de parler avec les gens et d’échanger avec eux, insiste-t-elle. Ces rencontres intimistes m’en donnent l’opportunité et je l’apprécie à sa juste valeur. »

En toute simplicité

À l’image de sa personnalité pétillante, elle s’engage offrir une prestation teintée d’humour. « Lorsque je suis sur scène, je suis incapable de jouer un rôle. Je suis de nature spontanée. Il m’arrive souvent de décrocher. Je ne me prends pas au sérieux. En étant seule sur scène, j’ai l’impression d’effectuer un certain retour aux sources, en interprétant mes propres chansons. Au départ, j’étais réticente, mais je ne regrette aucunement d’avoir relevé ce défi », lance-t-elle.

Une telle formule de spectacle faisant en sorte que l’auteure-compositrice-interprète porte un plus lourd poids sur ses épaules. « C’est effectivement plus stressant d’être seule avec une guitare, mais la récompense humaine l’est tout autant, enchaîne-t-elle. Je me sens privilégiée d’avoir l’opportunité d’interpréter mes chansons d’une manière aussi dépouillée. En toute modestie, je me force à écrire de bonnes chansons et je considère que ça les met davantage en valeur. »

Un travail créatif en cours

Son plus récent album, remontant en 2014, l’artiste travaille présentement à l’écriture de nouvelles chansons. « J’aime prendre mon temps. Il faut dire que je ne contrôle pas mon inspiration. J’ai tout de même accompli une bonne partie du travail. Comme dans la vie de tous les jours, je ne me mets aucune barrière. Je m’accorde maintenant une plus grande liberté sur le plan artistique. J’ai envie de faire davantage les choses à ma manière », affirme-t-elle.

Spectacles

Cet été, pas moins de 26 diffuseurs du Regroupement des organisateurs de spectacles de l’Est-du-Québec (ROSEQ) accueilleront 262 spectacles dans un contexte intimiste. Des prestations musicales ou humoristiques, présentées dans de plus petites salles, qui permettront aux artistes d’entretenir un rapport de proximité avec le public. Des moments qu’ils chérissent.

Le ROSEQ est un réseau de diffuseurs pluridisciplinaires qui donne des services à ses membres pour favoriser l’accueil et la circulation de spectacles professionnels dans l’Est-du-Québec. Un travail de concertation qui facilite la gestion des tournées sur l’ensemble de ce large territoire, en plus de contribuer à en assurer sa pérennité.

Pour consulter la programmation complète du Réseau d’été, il suffit de se rendre au www.roseq.qc.ca.

Partager cet article