Fraîcheur retrouvée pour une belle d’autrefois

Par Karianne Nepton-Philippe 12:00 AM - 12 octobre 2016
Temps de lecture :
La maison ancestrale de Madame Gagnon avant d’entreprendre les travaux.

La maison ancestrale de Madame Gagnon avant d’entreprendre les travaux.

Les Bergeronnes – Marie-Claude Gagnon des Bergeronnes, a récemment participé au Programme SARP offert par la MRC de la Haute-Côte-Nord. Satisfaite de son expérience, elle a pu rénover l’extérieur de sa maison ancestrale. Le résultat est des plus satisfaisants.

Le Programme SARP a été instauré il y a trois ans et permet d’aider les gens à améliorer l’extérieur de leur maison, plus particulièrement pour les maisons plus âgées. Ce programme permet l’octroi d’une subvention, d’un maximum de 700 $, au propriétaire d’une résidence pour l’utilisation du service-conseil de l’organisme SARP. Marie-Claude Gagnon, qui possède une maison ancestrale aux Bergeronnes, a décidé d’utiliser le service offert par la MRC. « Je désirais avoir une compagnie pour m’aider dans le dessin du projet et par le fait même avoir un résultat grandiose pour une maison ancestrale », déclare Mme Gagnon. Elle se dit d’ailleurs très satisfaite de la venue de l’évaluateur puisque cela a été plus facile pour elle, par la suite, pour trouver tous les matériaux nécessaires et y aller de l’avant avec le projet.

Travaux

Le but était la rénovation complète de la maison ancestrale afin de lui donner plus de cachet. C’était en effet un gros projet puisqu’il y avait beaucoup de choses à changer. On parle ici des fenêtres, de l’isolation, la cheminée, le balcon et tous les autres travaux extérieurs. Le programme SARP a permis à la propriétaire d’avoir accès à des architectes qui l’ont aidée dans le choix des matériaux qui allaient avec le style de la maison. « C’est assez compliqué lorsqu’on rénove une telle maison, parce qu’on veut qu’elle est toujours l’air d’une vieille maison, mais avec de nouveaux matériaux plus beaux », ajoute-t-elle. Après avoir contacté la MRC de la Haute-Côte-Nord pour profiter de ce programme, cette dernière a été mise en contact avec une firme d’architectes d’Alma avec qui elle a interagi par téléphone ainsi que par courriel. Le processus a été d’envoyer les photos de la maison avant ainsi que quelques dessins déjà faits qui ont été améliorés par les architectes. Par la suite, les travaux ont été réalisés sans aucun problème. Par contre, le programme ne débourse pas les coûts des travaux, c’est le propriétaire qui doit le faire. « Je suis vraiment très contente du résultat », affirme Marie-Claude Gagnon qui maintenant est très fière de montrer sa maison à tout le monde qu’elle connaît. Le résultat final est effectivement réussi, ainsi il laisse paraître l’effet « vieille maison » recherché, en plus d’ajouter de la valeur à la maison.

Partager cet article