Le diocèse honore des œuvres qui font le bien

Par Jacqueline Richer 12:00 AM - 12 Décembre 2016
Temps de lecture :
Mgr Jean-Pierre Blais pose en compagnie de Joanne Gagnon et Sylvie Huard de la Maison L’Amie d’Elle ainsi qu’Hélène Brochu et Isabelle Lavoie du Centre d’action bénévole Le Nordest.

Mgr Jean-Pierre Blais pose en compagnie de Joanne Gagnon et Sylvie Huard de la Maison L’Amie d’Elle ainsi qu’Hélène Brochu et Isabelle Lavoie du Centre d’action bénévole Le Nordest.

Baie-Comeau – Le diocèse de Baie-Comeau a profité de la clôture de l’Année de la miséricorde, samedi, pour honorer 38 organismes qui, d’une manière ou d’une autre, font œuvre de miséricorde dans leur milieu. Parmi eux, 25 ont délégué des représentants à la cérémonie de remise d’une reconnaissance diocésaine.

On se souviendra qu’en septembre, le diocèse avait lancé appel de candidatures en prévision de cet honneur rendu à des organismes dont la mission permet de faire le bien dans leur milieu.

Dix-neuf œuvres de miséricorde ont été reconnues dans la zone 2 du diocèse, qui s’étend de Pessamit à Baie-Trinité. Des représentants de 14 d’entre elles étaient présents pour recevoir leur certificat de reconnaissance. On peut penser à Norfil et à Homme Aide Manicouagan à Baie-Comeau ou encore au groupe Familles dans le besoin à Pointe-Lebel.

Deux organismes ont été honorés en Haute-Côte-Nord, couvrant les municipalités de Colombier à Tadoussac, il s’agit de la Maison L’Amie d’Elle ainsi que le Centre d’action bénévole Le Nordest, tous deux de Forestville.

Comme l’a si bien précisé la responsable du comité de reconnaissance et animatrice de la cérémonie de remise, Denise Ouellet, les œuvres reconnues ne sont pas les seules œuvres que l’église de la Côte-Nord reconnait.

Ce sont celles dont la candidature a été soumise. Elles représentent en quelque sorte toutes les œuvres de miséricorde du diocèse, a-t-elle souligné.

Partager cet article